Cheval franches-montagnes : le Conseil fédéral n’est pas de l’avis de Jean-Paul Gschwind

Dans une motion, le conseiller national jurassien demande de lier les importations de chevaux ...
Cheval franches-montagnes : le Conseil fédéral n’est pas de l’avis de Jean-Paul Gschwind

Dans une motion, le conseiller national jurassien demande de lier les importations de chevaux en Suisse à l’achat de races indigènes

Le conseiller national PDC a déposé une motion qui demande de lier 50% des permis d'importations à l'acquisition d'un cheval indigène. Le conseiller national PDC a déposé une motion qui demande de lier 50% des permis d'importations à l'acquisition d'un cheval indigène.

Lier l’importation de chevaux à l’achat d’animaux indigènes n’aiderait pas la cause du cheval franches-montagnes. C’est en substance ce que répond le Conseil fédéral au conseiller national PDC Jean-Paul Gschwind. Dans son avis rendu public jeudi, l'exécutif propose le rejet du texte. La motion du citoyen de Mormont, propose une mesure qui doit permettre de limiter la concurrence étrangère à laquelle le franches-montagnes fait face. Le texte demande de lier 50% des permis d’importation à l’achat d’un cheval indigène (demi-sang ou franches-montagnes).

La Suisse importe chaque année quelque 4000 chevaux. 60% sont utilisés dans le sport et la compétition, le reste est destiné à l'élevage et aux loisirs. Ce sont ces 1400 chevaux qui entrent en concurrence avec le franches-montagnes, estime Jean-Paul Gschwind qui rappelle que la race fait face depuis plusieurs années à une diminution importante des naissances.

Dans sa réponse, le Conseil fédéral ne croit pas à la proposition faite par l'élu PDC. Il estime que les amateurs de chevaux ne devraient pas être contraints d'acheter une race particulière. Selon le Gouvernement, la mesure proposée permettrait surtout aux négociants d'acquérir des parts de contingent tarifaire, ce qui renchérirait l'importation des chevaux. Enfin, le régime proposé entraînerait une surcharge administrative sans pour autant permettre de réduire le nombre de chevaux importés. /tna+ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus