Pollution suspecte des sols à Reconvilier et Loveresse

Les sols des communes de Reconvilier et de Loveresse pourraient être contaminés par une pollution ...
Pollution suspecte des sols à Reconvilier et Loveresse

Les sols des communes de Reconvilier et de Loveresse pourraient être contaminés par une pollution au cuivre et au zinc. Des investigations seront menées jusqu'en septembre 2019

Les activités de l'ancienne Boillat ont peut-être laissé des traces dans les villages de Reconvilier et Loveresse. Les activités de l'ancienne Boillat ont peut-être laissé des traces dans les villages de Reconvilier et Loveresse.

 Plus de 650 parcelles pourraient être plus ou moins touchées par les rejets de fumées des anciennes usines Boillat. L’information a été révélée par le Journal du Jura dans son édition du jour. Des échantillons prélevés aux alentours des deux sites ont révélé la présence des polluants.

 

L'Office des eaux et des déchets (OED) du canton de Berne a informé les propriétaires des deux communes du Jura bernois, soit quelque 250 personnes vendredi lors d'une séance d'information. Selon Martine Docourt, spécialiste de l'office et présente à cette séance, il s'agirait d'une contamination au cuivre et zinc et dans une moindre mesure au cadmium. Selon elle, les assainissements ne sont pas considérés comme urgents.

 

La pollution remonte à 1850. Selon les premières données de l'OED, environ 540 parcelles soit 83 hectares pourraient potentiellement faire l'objet de recommandation d'utilisation. Pour 130 autres (24 ha), la pollution nécessiterait un assainissement. Des traces de polluants ont été trouvées dans les 5 à 20 centimètres de terre.

 

L'OED a prévu de procéder à des sondages systématiques sur toutes les parcelles. Ces carottages démarreront en octobre prochain jusqu'en juin/septembre 2019. Les propriétaires seront reconvoqués à l'issue de ces analyses, a indiqué Mme Secchi. /ats + anl

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus