BKW en 2018 : « une année difficile, mais avec un bon résultat »

Le fournisseur d’électricité bernois BKW a présenté ses résultats 2018 mardi à Berne qu’il ...
BKW en 2018 : « une année difficile, mais avec un bon résultat »

Le fournisseur d’électricité bernois BKW a présenté ses résultats 2018 mardi à Berne qu’il qualifie « d’excellents » malgré la perte due au prix bas de l’électricité

Suzanne Thoma, directrice de BKW, a parlé avec confiance de l'avenir de son groupe mardi à Berne. Suzanne Thoma, directrice de BKW, a parlé avec confiance de l'avenir de son groupe mardi à Berne.

L’année 2018 aura été « difficile, mais avec un bon résultat ». Il s’agit de l’analyse globale tirée par la directrice de BKW mardi matin au siège du fournisseur d’électricité bernois dans la capitale. Malgré quelques difficultés liées au faible prix de l’électricité, BKW a réalisé un chiffre d’affaires en progression de 7% par rapport à l’année dernière. Il se situe à près de 2,7 milliards de francs. Le bénéfice net est lui également en hausse de 11% et s’élève à 239 millions.


Vente d’électricité à perte

Les difficultés sont liées au faible prix de l’électricité, d’où une perte estimée à 80 millions de francs par BKW. La directrice du groupe Suzanne Thoma explique pourquoi il y a un manque à gagner :

Ce mauvais résultat a notamment pu être compensé grâce au secteur des services de BKW qui enregistre une forte hausse. Le chiffre d’affaires du secteur qui emploie déjà plus de deux tiers des effectifs du groupe a atteint 881 millions, en progression de 20% par rapport à 2017.

En 2018, BKW a poursuivi sa stratégie d’acquisition d’entreprises en Suisse et à l’étranger. Le groupe compte actuellement un réseau international de plus de cent entités. Mais ces achats ne risquent-ils pas de peser sur les liquidités de la société ? La directrice de BKW, Suzanne Thoma, répond par la négative :

L’éolien compliqué en Suisse

Dans le Jura bernois, dernièrement le projet d’un parc éolien sur les hauteurs de Court est tombé à l’eau suite à la votation populaire. BKW est lui toujours actif dans la région notamment avec le parc sis à la Montagne de Tramelan, accepté à la fois à Tramelan et à Saicourt, mais qui fait toujours face à des oppositions et avec le projet au Jeanbrenin. Face aux difficultés, Suzanne Thoma explique que l’étranger reste toutefois la meilleure des solutions :

Pour l’année en cours, BKW prévoit « un solide résultat d’exploitation » compris entre 320 à 340 millions. Le prix de l’électricité restera faible en 2019. Le groupe bernois entend à nouveau compenser cette tendance par la poursuite de sa croissance dans l’activité de service, par des gains d’efficacité et également grâce à « un repositionnement de l’activité énergie axé sur l’évolution des facteurs du marché ». /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus