Huit candidats pour le PDC Jura, dont Charles Juillard

Le comité directeur du PDC Jura dévoile ses cartes en vue des élections fédérales du 20 octobre ...
Huit candidats pour le PDC Jura, dont Charles Juillard

Le comité directeur du parti a officiellement présenté les listes qu’il soumet au congrès en vue des élections fédérales de cet automne

PDC Jura Les candidats proposés par les dirigeants du PDC Jura pour les élections fédérales (de gauche à droite): Jean-Paul Gschwind, Françoise Chaignat, Anne Froidevaux, Sébastien Piquerez, Jessica Wiser, Karine Génesta-Nagel, François Monin et Charles Juillard (photo PDC Jura).

Le comité directeur du PDC Jura dévoile ses cartes en vue des élections fédérales du 20 octobre. Il va proposer huit candidats au congrès du parti, qui aura le dernier mot le 28 juin. Comme RFJ vous l’a annoncé lundi, le directoire présente bien un ticket formé de la députée Françoise Chaignat et du ministre des finances Charles Juillard pour le Conseil des Etats. Le sortant Jean-Paul Gschwind et la députée Anne Froidevaux forment pour leur part une liste pour le Conseil national. Les Jeunes démocrates-chrétiens lancent de leur côté deux listes pour la Chambre du peuple, soit un ticket vadais avec Jessica Wiser et François Monin, et un ticket ajoulot avec Karine Génesta-Nagel et Sébastien Piquerez.

Lors de sa conférence de presse ce jeudi matin, le comité directeur du PDC Jura a tenu à rappeler sa volonté de se rapprocher de sa base et de n’accorder aucun passe-droit. Il a ainsi lancé une large consultation auprès des sections et fédérations pour la constitution des listes. Le choix s’est donc fait au regard des retours obtenus. Le PDC voulait présenter des profils expérimentés, charismatiques et populaires. L’objectif du parti sera de conserver ses deux sièges à Berne et de mettre ses talents en valeur. Il entend défendre la famille, la classe moyenne, l’agriculture et les PME.

Charles Juillard est donc bien dans la course pour un poste de sénateur. Le ministre des finances restera au Gouvernement jusqu’aux élections du 20 octobre. Il quittera le Gouvernement s’il décroche un siège sous la coupole fédérale. Si Charles Juillard est élu à Berne, une élection complémentaire sera organisée pour occuper le fauteuil vacant à l’exécutif cantonal. Le PDC affirme avoir des pistes, sans en dire plus.

Le comité directeur dit enfin que les candidatures féminines aux côtés de Charles Juillard et de Jean-Paul Gschwind ne sont en aucun cas des candidatures alibis. Les femmes démocrates-chrétiennes ont souhaité la composition de listes mixtes, et non exclusivement féminines.

 

Le PDC dément la mise à l’écart de Philippe Receveur

Le comité directeur du PDC Jura s’est aussi exprimé sur la démission de Philippe Receveur, survenue mardi. L’ancien ministre s’était dit surpris de ne pas avoir été consulté lors de l’élaboration des listes, alors qu’il souhaitait faire part de son intérêt pour ces Fédérales. Le directoire du PDC dit ce jeudi que Philippe Receveur a tenu des propos indignes d’un ancien magistrat lors de sa démission. Il dément une mise à l’écart et ajoute qu’un ancien ministre n’est pas automatiquement contacté. Philippe Receveur ne se serait d’ailleurs pas manifesté, notamment lors de la consultation. Selon les dirigeants du parti, il n’a pris aucun contact avec la direction pour se porter candidat, et n’est plus actif ni présent aux congrès du PDC depuis un certain temps. Pour le comité directeur, Philippe Receveur aurait aussi pu faire acte de candidature lors du congrès du 28 juin prochain. Il conclut en disant que le nom de Philippe Receveur pour une place sur une liste a bien circulé, mais qu’il n’a jamais été en pole position au regard des questionnaires dans la base du parti. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus