Gabriel Voirol : « une génération sacrifiée » au PLRJ

Le président ad intérim du Parti libéral-radical jurassien, Gabriel Voirol, estime au lendemain ...
Gabriel Voirol : « une génération sacrifiée » au PLRJ

Le président ad intérim du Parti libéral-radical jurassien, Gabriel Voirol, estime au lendemain des élections fédérales que sa formation politique doit davantage profiler ses candidats en vue des prochaines échéances

Le président du PLRJ Gabriel Voirol a réagi aux résultats décevants de son parti. (photo : archives) Le président du PLRJ Gabriel Voirol a réagi aux résultats décevants de son parti. (photo : archives)

Le PLRJ doit se réinventer. Le Parti libéral-radical jurassien fait partie des grands perdants des élections fédérales de dimanche. Le PLRJ a échoué dans sa tentative de porter le ministre Jacques Gerber au Conseil des Etats, malgré son alliance avec l’UDC. Au Conseil national, il a contribué à l’élection de l’agrarien Thomas Stettler, alors que le premier de ses candidats n’a terminé qu’à la neuvième place. Le président ad intérim du PLRJ était l’invité du journal de 12h15 de ce lundi en direct sur RFJ. Gabriel Voirol précise que le parti n’a perdu que 0,5% environ par rapport à 2019 mais il reconnaît une défaite.

Le président ad intérim du PLRJ estime qu’il faut s’interroger sur la stratégie qui consiste à multiplier les listes. « Il faut peut-être davantage axer sur deux personnalités qui sont prêtes à assumer la fonction », indique Gabriel Voirol. Le Bruntrutain admet également « des problèmes de recrutement » et estime que la génération des cinquantenaires a été « un peu sacrifiée » au sein du parti. Il admet qu’il faudra beaucoup de travail pour profiler des jeunes candidats et « espère pouvoir y arriver pour les prochaines échéances », tout en sachant que tout doit être réfléchi à « une échelle de moyenne à longue distance ». Le PLRJ dispose toutefois de peu de temps puisque les élections cantonales se profilent en 2025 et que son ministre Jacques Gerber a d’ores et déjà annoncé qu’il ne se représenterait pas. /rch-fco


Actualités suivantes