Thomas Stettler : « J’y ai cru du début à la fin »

Le nouveau conseiller national UDC a savouré sa victoire acquise dimanche. Il veut représenter ...
Thomas Stettler : « J’y ai cru du début à la fin »

Le nouveau conseiller national UDC a savouré sa victoire acquise dimanche. Il veut représenter le Jura à Berne en toute simplicité et souhaite travailler pour les intérêts de notre région

Thomas Stettler, tout sourire, était invité dans La Matinale au lendemain de sa victoire. Thomas Stettler, tout sourire, était invité dans La Matinale au lendemain de sa victoire.

Un réveil avec la banane pour Thomas Stettler. Le nouveau conseiller UDC a passé une soirée inoubliable dimanche, après avoir après élection sous la Coupole fédérale : « On a bien fêté », a-t-il déclaré lundi matin dans La Matinale sur RFJ. Revenant sur son élection qui a parfois été décrite comme une surprise, l’agrarien a tempéré : « D’autres ne l’ont pas cru, moi j’y ai cru du début à la fin ». Si Thomas Stettler a été élu à la Chambre du peuple, il est bien conscient d’être redevable au PLR, car l’apparentement de droite a porté ses fruits et barré la route à Gauthier Corbat et au Centre : « Je dis merci aux électeurs du PLR. Je serai à leur disposition et à leur écoute », assure le nouveau conseiller national.

De la simplicité à Berne… pour le Jura

Thomas Stettler a savouré sa victoire mais s’est aussi rapidement projeté sur ses nouvelles fonctions. Toutefois, le nouvel élu fédéral ne veut pas bouleverser le cours de sa vie : « Je suis une personne très, très simple et facile d’approche. J’espère que ça ne changera pas trop ma vie », déclare-t-il, assurant vouloir continuer ses activités professionnelles et vouloir cultiver ses excellentes relations familiales. D’un point de vue politique, Thomas Stettler fera partie d’une grosse délégation de la droite à Berne. L’UDC a en effet gagné neuf sièges pour en occuper 62 sur 200 au Conseil national. S’il reconnaît être porté par une famille politique, l’élu jurassien se dit « prêt à entendre des avis différents » et clame haut et fort que « défendre le Jura sera toujours une priorité ». /mle


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus