Des apparentements entre soi pour le National dans le Jura

Les partis politiques jurassiens n’ont pas passé d’entente entre eux dans la perspective de ...
Des apparentements entre soi pour le National dans le Jura

Les partis politiques jurassiens n’ont pas passé d’entente entre eux dans la perspective de l’élection au Conseil national

La salle du Conseil national (Photo : parlament.ch) La salle du Conseil national (Photo : parlament.ch)

 

Chacun pour soi et les électeurs pour tous ! Les partis politiques jurassiens partiront seuls au combat lors des élections au Conseil national du 20 octobre prochain. Le délai de dépôt des apparentements de listes était fixé à ce lundi, à midi. Les partis de gauche et de centre-gauche – PS, Verts et PCSI - n’ont pas réussi à s’entendre. Chacun va donc se contenter d’un apparentement entre ses propres listes. Idem à droite où le PLR et l’UDC n’ont pas passé d’alliance. Le Parti libéral-radical, l’UDC et le PDC ne disposeront d’apparentements qu’entre leurs différentes listes. Quant au PEV, il ne pourra compter que sur ses propres forces.

 

Des discussions mais pas d’accord

La question des apparentements a agité les états-majors des partis politiques mais c’est principalement à gauche que les débats ont été les plus nourris. Le PCSI a proposé aux Verts d’apparenter les listes des deux formations politiques. De leur côté, les Verts ont souhaité un grand apparentement à gauche, soit avec le PCSI et le PS. Le Parti socialiste a, quant à lui, proposé une entente avec ses alliés traditionnels, à savoir les Verts et le CS-POP si ce dernier présentait des candidats, ce qui n’est pas le cas. Au final, les partis de gauche et de centre-gauche n’ont donc pas réussi à s’entendre alors que les listes des Verts et celles du PS avaient été apparentées il y a quatre ans.

A droite, la question d’une éventuelle entente a été vite tranchée. Le Parti libéral-radical a refusé toute idée d’un apparentement avec l’UDC. Il faut dire que le dernier apparentement en date entre les deux formations politiques, en 2007, n’avait pas réussi au PLR puisque c’est l’UDC Dominique Baettig qui avait été élu en prenant le siège du PDC. /fco

 

 

L'analyse de François Comte :

Retrouvez ici la liste des apparentements :

  • Liste 1 PSJ (Pierre-Alain Fridez, Loïc Dobler) + Liste 2 JSJ (Joakim Martins, Leïla Hanini)
  • Liste 3 PLRJ - Innovation (Irène Donzé, Ernest Gerber) + Liste 4 PLRJ - Jeunes (Nicolas Kocher, Gaëtane Voirol) + Liste 5 PLRJ - Environnement (Anne Sulliger, Anael Lovis)
  • Liste 6 PCSI - Femmes (Géraldine Beuchat, Suzanne Maître) + Liste 7 PCSI - Jeunes (Aurore Boillat, Julien Berthold) + Liste 8 PCSI - Hommes (Frédéric Lovis, Thomas Schaffter)
  • Liste 9 PDC (Jean-Paul Gschwind, Anne Froidevaux) + Liste 10 JDC (Karine Génesta-Nagel, François Monin) + Liste 11 JDC 2 (Jessica Wiser, Sébastien Piquerez)
  • Liste 12 UDC (Thierry Froidevaux, Yves Gigon) + Liste 13 UDC - Agricole (John Moser, Thomas Stettler) + Liste 14 UDC - Jeunes (Elodie Jobin, Kilian Kaufmann)
  • Liste 15 Les Verts (Erica Hennequin, Céline Robert-Charrue) + Liste 16 JVerts (Jordan Gaignat, Tristan Davila)
  • Liste 17 PEV Jura (Silvio Mittempergher, Frédéric Nicolet)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus