Sorti (e) de boîte - Auguste Reymond

La marque horlogère tramelote Auguste Reymond a été rachetée l'an dernier après un bref passage ...
Sorti (e) de boîte - Auguste Reymond

La marque horlogère tramelote Auguste Reymond a été rachetée l'an dernier après un bref passage en mains russes. Son nouveau président Philip Klingenberg est l’invité de notre magazine économique

La marque Auguste Reymond a vu le jour en 1898 à Tramelan. La marque Auguste Reymond a vu le jour en 1898 à Tramelan.

Nouveau départ pour les montres Auguste Reymond. La marque tramelote a été rachetée en novembre 2018 par le CEO et propriétaire de la marque horlogère Century basée à Nidau, Philip Klingenberg. Avant cette acquisition, Auguste Reymond était depuis 2015 en mains russes. Son nouveau président nous explique les raisons de ce rachat, Philip Klingenberg : 

Auguste Reymond a pris ses quartiers à Nidau, dans les locaux de Century. L’entreprise emploie deux personnes, mais des synergies sont établies avec le personnel de Century qui compte environ 40 collaborateurs. De nombreuses perspectives s’ouvrent désormais. Le président d’Auguste Reymond nous dévoile la direction qu’il souhaite donner à la marque Philip Klingenberg

La société Auguste Reymond sera présente l’année prochaine à Bâle, en marge de Baselworld. /anl 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus