Un avenir tourné vers l’ambulatoire

L’Hôpital du Jura bernois va agrandir son site de Saint-Imier. Il va notamment muscler son ...
Un avenir tourné vers l’ambulatoire

L’Hôpital du Jura bernois va agrandir son site de Saint-Imier. Il va notamment muscler son offre de traitements ambulatoires

L'ancienne blanchisserie sera réamménagée et sera dédiés à l'ambulatoire médical. L'ancienne blanchisserie sera réamménagée et sera dédiés à l'ambulatoire médical.

L’avenir sera ambulatoire pour le site de Saint-Imier de l’Hôpital du Jura bernois. Ses dirigeants ont présenté un vaste projet d’agrandissement du site jeudi matin. Devisé à 7,25 millions de francs, il entend réaménager et réhabiliter des locaux existants, mais aussi construire de nouvelles structures pour une surface totale de 1500 mètres carrés environ. Le tout devrait se concrétiser en plusieurs étapes entre 2020 et 2022.

La première étape verra la création d’un complexe ambulatoire aménagé dans les 620 mètres carrés des locaux de l’ancienne blanchisserie qui a été délocalisée à Bellelay. Les travaux de réaffectation ont déjà commencé et ils devraient s’achever avant la fin de l’année prochaine. Se tourner vers l’ambulatoire est presque devenu une obligation pour les hôpitaux, selon le directeur général de l’H-JB, Dominique Sartori :

Dominique Sartori : « beaucoup de prestations ne seront plus remboursées qu'en ambulatoire »

Près de 900 mètres carrés de nouvelles surfaces pola chirurgie

Un autre axe de développement annoncé jeudi matin concerne les services de chirurgie qui bénéficieront de nouveaux locaux. Une demande de permis a été déposée récemment pour la construction de près de 940 mètres carrés de nouveaux locaux qui se répartiront sur l’actuel bâtiment de l’hôpital à Saint-Imier. Ceci permettra notamment de doubler le nombre de salles d’opération, qui passera à quatre. L’une d’elles sera dédiée à la chirurgie ambulatoire.

Le service de gynécologie obstétrique sera également repensé. Sa surface sera doublée et il sera dorénavant considéré comme un département de l’hôpital et rebaptisé « Pôle femme-mère et enfant. Le concept définitif du département devrait être présenté durant le premier semestre 2020.

Dominique Sartori : « L’offre des sites de Moutier et St-Imier doit évoluer »

Des places de parking supplémentaires

Le parking de l’hôpital fait aussi partie du projet. Il est prévu d’aménager 55 places de parc supplémentaires d’ici au mois de mars 2020. Elles se situeront côté sud-ouest, devant le bâtiment de la villa. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus