La BCJ a réalisé un exercice 2019 « satisfaisant »

La Banque cantonale du Jura a présenté mardi un bilan 2019 en progression de 8,6%. Quant au ...
La BCJ a réalisé un exercice 2019 « satisfaisant »

La Banque cantonale du Jura a présenté mardi un bilan 2019 en progression de 8,6%. Quant au bénéfice, il a reculé de 7,4%, notamment en raison des investissements dans la succursale de Moutier

(archive) (archive)

La Banque cantonale du Jura maintient le cap. L’établissement a présenté mardi ses résultats pour 2019 qu’il qualifie de « satisfaisants ». Le total du bilan affiche une progression de 8,6%, à 3,4 milliards de francs. Cette hausse s’explique notamment par la forte augmentation des créances hypothécaires (+ 5,4%, à 125 millions de francs).

Le bénéfice a pour sa part reculé de 7,4% pour atteindre 9,2 millions de francs. La BCJ explique cette baisse par l’impact des taux négatifs, mais aussi par l’accroissement des charges d’exploitation qui se montent à 27,9 millions (+ 0,9 mio). Cette hausse est principalement due à la création de six postes de travail, affectés à la succursale de Moutier.


Christina Pamberg : « A moyen et à long terme, cette succursale aura un impact positif sur les affaires de la BCJ »

Christina Pamberg, présidente du Conseil d'administration de la BCJ, considère les différentes augmentations de charges comme « passagères » et préfère parler d’investissements. Lors de la prochaine assemblée générale du mois d’avril, la BCJ proposera aux actionnaires le même dividende que l’année dernière, soit 5,55 millions de francs, un niveau historiquement haut. /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus