Pas de chiens nordiques aux Franches-Montagnes cet hiver

Les Courses de chiens de traîneaux, qui ont habituellement lieu fin janvier à Saignelégier ...
Pas de chiens nordiques aux Franches-Montagnes cet hiver

Les Courses de chiens de traîneaux, qui ont habituellement lieu fin janvier à Saignelégier, ne se tiendront pas en 2021. Les incertitudes liées à la deuxième vague de Covid-19 ont incité les organisateurs à la prudence

Les Courses de chiens de traîneaux réunissent habituellement un public nombreux à Saignelégier, ce qui n'est pas faisable en temps de crise sanitaire. (Photo : archives) Les Courses de chiens de traîneaux réunissent habituellement un public nombreux à Saignelégier, ce qui n'est pas faisable en temps de crise sanitaire. (Photo : archives)

Des huskys dans la poudreuse franc-montagnarde, ce n’est pas pour cet hiver. Les traditionnelles Courses de chiens de traîneaux sont annulées, comme annoncé mardi après-midi par leur organisatrice, la Société de développement et d’embellissement de Saignelégier (SDES). L’édition 2021 de la manifestation devait se tenir le dernier week-end de janvier dans le chef-lieu taignon, mais le coronavirus en a d’ores et déjà eu raison.

Pour Toinette Wisard, présidente du comité d’organisation, cette décision coulait de source : réunir des milliers de personnes en janvier était impensable, sans compter que certains participants viennent habituellement de l’étranger et risquaient de ne pas pouvoir se déplacer. Quant à la fête du chien nordique, qui se tient habituellement en parallèle des courses, des alternatives ont été envisagées par les organisateurs pour la maintenir. Des animations par petits groupes ont notamment été imaginées, mais les mesures sanitaires restaient trop difficiles à appliquer, surtout si la météo clémente attirait les promeneurs.

Toinette Wisard : « On se rend bien compte que c’est de plus en plus aléatoire d’imaginer réunir des milliers de personnes… alors qu’actuellement on ne peut même pas se réunir à plus de cinq »

Le comité d’organisation a donc préféré annuler les courses dès maintenant, avant de devoir engager des moyens financiers. Mais, comme le note Toinette Wisard, la SDES a l’habitude de faire preuve de flexibilité : la manifestation est tributaire de l’enneigement, et a souvent été annulée à la dernière minute, notamment cette année. Son avenir n’est donc pas mis en péril : le rendez-vous est déjà donné pour fin janvier 2022. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus