Parc éolien de Tramelan : nouveaux recours

Le Tribunal fédéral se penchera sur le projet de parc éolien à la Montagne de Tramelan. Des ...
Parc éolien de Tramelan : nouveaux recours

Le Tribunal fédéral se penchera sur le projet de parc éolien à la Montagne de Tramelan. Des riverains ainsi que la commune des Genevez ont décidé de saisir la haute instance

Le plan de quartier a été accepté il y a six ans par les ayants droit de Tramelan. Mais les conditions posées ne sont pas respectées, selon les opposants. (Photo : archives) Le plan de quartier a été accepté il y a six ans par les ayants droit de Tramelan. Mais les conditions posées ne sont pas respectées, selon les opposants. (Photo : archives)

Les opposants au projet de parc éolien à la Montagne de Tramelan se font encore entendre. Six ans après l'acceptation par les citoyens de Tramelan du plan de quartier ainsi que d'une initiative pour une distance minimale de 500 mètres entre les turbines et les premières habitations, les recourants ont décidé de porter l'affaire devant le Tribunal fédéral, ils l'ont fait savoir jeudi. L'association Protection Habitat et Paysage (PHP), qui réunit des riverains, ainsi que la commune voisine des Genevez, se sentent lésés par la justice bernoise.


« Les Tramelots n’ont pas été écoutés »

Dans un communiqué, PHP rappelle que l'initiative « des 500 mètres » acceptée par les Tramelots était pour beaucoup la condition pour tolérer l'implantation d'un parc éolien. Le problème, c'est que l'initiative a été finalement invalidée par les autorités cantonales. Un recours a aussi été déposé contre le projet éolien, mais celui-ci a été rejeté par le tribunal cantonal. « La population de Tramelan n’a pas été écoutée, malgré le signal clair qu’elle a donné. Un recours a ainsi été déposé contre les deux décisions incompréhensibles de la justice bernoise, pour que la volonté démocratique soit respectée », écrit PHP, tout en détaillant les raisons qui pousse l'association à lever le bouclier.


Absence de concertation selon Les Genevez

La commune des Genevez elle aussi n'entend pas se faire imposer un parc éolien sur ses hauteurs. Les autorités avaient également déposé un recours devant le tribunal administratif bernois, sans réussite. Elles critiquent une absence de concertation dans ce projet, avec la commune des Genevez d'une part, avec le canton du Jura d'autre part. Et d'ajouter qu'aucune étude d'impact n'a été réalisée sur le territoire communal alors que la majorité des six éoliennes prévues se situent à moins de 500 mètres de la frontère. /comm-oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus