Combler les lacunes dans le domaine de la petite enfance

La conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider demande la création d’un observatoire ...
Combler les lacunes dans le domaine de la petite enfance

La conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider demande la création d’un observatoire fédéral de la petite enfance

La conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider. (Photo : archives / Georges Henz) La conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider. (Photo : archives / Georges Henz)

La politique de la petite enfance mérite plus de concertation et de coordination au niveau fédéral. La conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider souhaite combler les lacunes dans le domaine et propose dans un postulat la création d’un observatoire fédéral dédié à la petite enfance. Il permettrait d’améliorer la coopération entre les différentes instances et permettrait de développer une stratégie concertée et adaptées à différentes réalités. Les approches sont aujourd’hui très différentes entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. Elisabeth Baume-Schneider explique pourquoi la politique de la petite enfance doit être une cause fédérale :

La Suisse est régulièrement montrée du doigt par l’UNICEF pour ses carences dans ce domaine. Aussi, un observatoire national permettra de mieux coordonner les actions et de s’inspirer des bonnes pratiques. Pour Elisabeth Baume-Schneider, son but ne doit pas nécessairement être de montrer du doigt les cantons mauvais élèves dans l’offre en crèches :

Un sujet réalisé par notre correspondant au Palais fédéral Serge Jubin. Le Conseil des Etats examinera prochainement ce postulat et le Conseil fédéral sera également amené à donner son avis sur la question. /sju-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus