Votations fédérales : les résultats dans le Jura

Les Jurassiens se sont prononcés sur les trois objets fédéraux soumis à votation ce dimanche ...
Votations fédérales : les résultats dans le Jura

Les Jurassiens se sont prononcés sur les trois objets fédéraux soumis à votation ce dimanche 15 mai. Les résultats dans le canton sont à découvrir ici

Les Jurassiens ont acceptés les trois objets fédéraux soumis au peuple suisse. ( Photos : KEYSTONE ) Les Jurassiens ont acceptés les trois objets fédéraux soumis au peuple suisse. ( Photos : KEYSTONE )

Les Jurassiens étaient appelés à se prononcer sur trois objets ce dimanche lors des votations fédérales : la « Lex Netflix », la « loi Frontex» et la loi sur la transplantation.

« Oui » à la loi Netflix

Les Jurassiens ont accepté à 64,7% la modification de la loi sur le cinéma avec un taux de participation de 42,5%. Sur 53 communes, 50 ont accepté l’objet fédéral. Les trois communes qui ont refusé sont : Ederswiler (76,5%), Courchavon (55,7%) et Mettembert (52,3%). Le « oui » le plus fort provient de la commune de Saignelégier à 74,3%, suivi par la commune de Delémont (73,1%).

Invité du Journal de 18h, le conseiller national jurassien Jean-Paul Gschwind revient sur le résultat du vote :

« Oui » à Frontex

Les citoyens jurassiens acceptent que la Suisse contribue de manière plus importante à l’Agence européenne des garde-frontières et des garde-côtes pour le contrôle des frontières extérieures de l’espace Schengen. L’objet a été accepté par 71,7% des voix avec un taux de participation de 42.61%. Deux communes jurassiennes ont dit non à « Frontex ». Il s’agit d’Ederswiler à 63.6% et des Enfers à 50.8%. Les 51 autres communes ont accepté la modification de loi. Le « oui » le plus fort provient de la commune de Alle à 81,7%. Suivent ensuite : La Chaux-des-Breuleux (80,6%), Rossemaison (80,3%) et Develier (78,7%).

La réaction du conseiller national Jean-Paul Gschwind :

« Oui » à la loi sur la transplantation

La loi sur la transplantation a été acceptée à 75,8% dans le Jura. Le taux de participation s’est élevé à 43.1%. L’unique commune qui a voté « non » est Ederswiler à 57,1%. Le « oui » le plus fort provient de la commune de Courchapoix, à 85,3%. Les communes de Saint-Brais (82,1%), Saignelégier(81,5%) et Bourrignon (81,3%) ont aussi largement accepté la modification de la loi.

Le regard du conseiller national jurassien Jean-Paul Gschwind :

Les résultats par districts

Au niveau des districts, la loi Netflix a été acceptée à 68,3% dans le district des Franches-Montagnes, à 65,3% dans le district de Delémont et à 62,3% dans le district de Porrentruy.

« Oui » à Frontex dans les trois districts. L'objet a été accepté à 72,1% dans les districts de Porrentruy et de Delémont et à 69,6% dans le district des Franches-Montagnes.

Les citoyens du district des Franches-Montagnes ont accepté la loi sur la transplantation à 77,28%, le district de Porrentruy à 74,9% et celui de Delémont à 76%.

Au niveau national, la « Lex Netflix » a été acceptée à 58,4% des voix, tout comme la « loi Frontex » à 71,5% et la loi sur la transplantation à 60,2%.

/fwo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus