Inflation : un geste pour les travailleurs de l’horlogerie en 2023

La Convention patronale et le syndicat Unia sont parvenus à un accord pour la pleine compensation ...
Inflation : un geste pour les travailleurs de l’horlogerie en 2023

La Convention patronale et le syndicat Unia sont parvenus à un accord pour la pleine compensation du renchérissement. Environ 50'000 salariés sont concernés en Suisse

Photo d'illustration.  Les travailleurs de l'horlogerie bénéficieront de la pleine compensation face au renchérissement (Photo d'illustration). 

Le renchérissement du coût de la vie lié à l’inflation sera pleinement compensé pour les salariés des industries horlogère et de la microtechnique. La Convention patronale et le syndicat UNIA l’annoncent dans un communiqué commun ce lundi. En moyenne, la hausse atteindra 191 francs par mois dès le 1er janvier 2023.

« En regard de la situation actuelle de l’industrie horlogère et des chiffres d’affaires qui augmentent, il n’y avait de raison pour qu’on s’oppose à une telle compensation », explique François Matile, secrétaire général de la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse. La mesure est basée, selon la Convention collective de travail, sur l’évolution de l’indice des prix à la consommation du mois d’août et sur le salaire horloger médian.

François Matile, secrétaire général de la Convention patronale de l'industrie horlogère:

Pour le syndicat, la satisfaction est aussi de mise. « C’est très important de pouvoir compenser l’inflation dans les salaires, sinon les gens perdent en pouvoir d’achat », estime Raphaël Thiémard, responsable de la branche horlogère à UNIA. Il est même doublement satisfait pour le sort réservé aux plus petits salaires. « La mesure est encore plus favorable pour les petits salaires. Les gens qui ont le salaire minimum aujourd’hui dans l’horlogerie vont toucher une augmentation qui correspond à 5%, contre 3,5% pour les salaires plus élevés » explique le représentant d’UNIA.

Raphaël Thiémard, responsable de la branche horlogère chez Unia :

Cette annonce est faite alors que les deux parties se mettront dès le printemps prochain à table pour discuter du renouvellement de la Convention collective de travail de la branche. /lre


Actualisé le

 

Articles les plus lus