Noctambus déploie son réseau pour 2023

Des modifications interviendront l’année prochaine sur les lignes du service de bus nocturne ...
Noctambus déploie son réseau pour 2023

Des modifications interviendront l’année prochaine sur les lignes du service de bus nocturne jurassien. Rebeuvelier, Moutier et Les Reussilles sont concernées

Rebeuvelier réintègrera la ligne nocturne du Noctambus (photo: site Noctambus) Rebeuvelier réintègrera la ligne nocturne du Noctambus (photo: site Noctambus)

Noctambus opèrera quelques changements l’année prochaine. Lors de son assemblée générale ce mercredi soir à Glovelier, le service de bus nocturne jurassien a présenté des modifications d’horaires. Trois nouveautés sont à retenir. Tout d’abord, Rebeuvelier sera à nouveau desservie par Noctambus à raison de deux liaisons par week-end. La commune avait été écartée du réseau en 2022. Elle rejoindra la ligne qui va jusqu’à Moutier.

En parlant de Moutier, la cité prévôtoise verra les bus y prolonger leur route. Jusqu’à présent, le service nocturne se rendait jusqu’au centre de la ville. Dorénavant, il la traversera pour s’arrêter au quartier des Laives, à proximité du Forum de l’Arc.

Un dernier changement interviendra dans les Franches-Montagnes. La ligne qui relie Saignelégier aux communes de La Courtine fera escale aux Reussilles. Cet arrêt permettra d’assurer une correspondance pour Tramelan.


Plus de destinations et de communication

Noctambus souhaite élargir au maximum son réseau. Son président nous a confié vouloir intégrer, à l’avenir, des communes comme Undervelier, Soucle ou encore Vermes. Patrick Cerf entend aussi rééditer des courses spéciales lors d’événements particuliers. « L’été dernier, nous avions réalisé un partenariat avec les organisateurs de la braderie de Porrentruy et ça avait bien fonctionné », appuie-t-il.

Le service de bus nocturne compte aussi affiner sa communication. D’abord vers son cœur de cible, les jeunes entre 16 et 30 ans. « Nous devons informer les gens que les trajets en Noctambus sont pris en charge pour les voyageurs disposant d’un abonnement CFF ou Vagabond », explique Patrick Cerf. Il faut ensuite atteindre un public âgé de 30 ans et plus. « Il est nécessaire de déclencher un réflexe chez cette catégorie de personnes. Le Noctambus n’est pas seulement là pour ramener les jeunes qui font la noce le week-end. Il est aussi là pour que les gens rentrent en sécurité et ne conduisent pas s’ils sont alcoolisés ou fatigués », conclue le président de Noctambus. /nmy


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus