Faut voir avec le maire : Haute-Sorne

Le maire de la commune fusionnée Eric Dobler a fait le point sur les dossiers importants qui ...
Faut voir avec le maire : Haute-Sorne

Le maire de la commune fusionnée Eric Dobler a fait le point sur les dossiers importants qui l’occupent. Le développement de Haute-Sorne demeure une priorité, alors que le projet de géothermie profonde occupe aussi son quotidien

Le maire de Haute-Sorne Eric Dobler pose devant les locaux de l'administration communale. Le maire de Haute-Sorne Eric Dobler pose devant les locaux de l'administration communale.

Il a été plus que rapidement dans le vif du sujet… Eric Dobler est à la tête de la commune de Haute-Sorne depuis le 1er janvier. Cet ancien premier citoyen du canton du Jura a pris les commandes d’une entité en pleine expansion et dans laquelle les défis et les projets ne manquent pas. Malgré un développement économique et démographique, les villages qui forment Haute-Sorne ont gardé leur authenticité et la proximité avec la nature demeure un atout considérable, selon le maire PDC.


« Le maire se présente » et « J’aime ma commune »

La géothermie profonde… mais pas que

Les autorités de Haute-Sorne ont présenté leurs objectifs pour continuer de développer la commune : « Mon but principal, c’est que notre commune assume son statut de deuxième entité du canton », martèle Eric Dobler. Différents projets sont envisagés dans le programme de législature. Ils portent sur quatre axes : développer une véritable politique de la jeunesse et de cohésion sociale, assurer un développement économique, garder des finances saines et gérer les ressources et le patrimoine. Le maire de Haute-Sorne garde par ailleurs un œil très attentif à ce qui se passe dans le dossier de géothermie profonde. « C’est notre épine dans le pied depuis le début de la législature », déclare-t-il sans détour. Opposé au projet, Eric Dobler entend bien que la contestation évolue et il y est sensible : « On doit être à l’écoute de ces personnes », soutient-il. Quant au vote consultatif qu’il avait promis durant la campagne, il figure toujours dans les tiroirs du Conseil communal mais sa légitimité pose question, selon le maire, sachant que des écueils législatifs se dressent devant cette initiative… /mle


« L’objectif de législature »


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus