Faut voir avec le maire : Delémont

Damien Chappuis a fait son retour aux affaires après s'être retiré de la mairie quelques semaines ...
Faut voir avec le maire : Delémont

Damien Chappuis a fait son retour aux affaires après s'être retiré de la mairie quelques semaines pour soigner une addiction. Il a expliqué sa démarche ce mardi dans La Matinale et a présenté les enjeux, notamment financiers, auxquels doit faire face la capitale jurassienne

Le développement de la capitale jurassienne se fera principalement dans le futur quartier Gare Sud (photo : Damien Chappuis). Le développement de la capitale jurassienne se fera principalement dans le futur quartier Gare Sud (photo : Damien Chappuis).

Faut voir avec le maire a accueilli une dernière fois un maire jurassien ce mardi. L'élu PCSI Damien Chappuis, d’abord conseiller communal puis député au Parlement jurassien, a été élu pour la première fois à la mairie de Delémont en 2015. En fin d’année dernière, il s’est retiré de la mairie durant quelques semaines pour soigner une addiction. Il a rendu cette démarche publique et a choisi la transparence. « Ça a été un choix de ma part et non pas une obligation. (…) Il fallait une certaine dose de courage, d’honnêteté et de sincérité, c’est ce que j’ai voulu transmettre par l’intermédiaire de mon annonce publique », a expliqué Damien Chappuis qui s’est exprimé pour la première fois à ce sujet depuis son retour à la mairie en début d’année. « J’ai rendu cela public au matin-même, lorsque j’ai pris le train pour me déplacer en thérapie. Je ne m’attendais pas encore aux différentes étapes que j’allais traverser, des étapes qui sont assez conséquentes », a-t-il admis, avant d’ajouter : « Un grand chemin a été parcouru mais il me reste encore beaucoup de choses à faire ». Damien Chappuis affirme désormais : « Je suis aux affaires, le but est de remplir mon rôle ». 

« Le maire se présente » et « J'aime ma commune »

L’urgence financière

L’immense défi de la capitale jurassienne, c’est le redressement de ses finances. Le budget 2023 affichait un déficit supérieur à 1'200'000 francs. Pour Damien Chappuis, « l’urgence, elle est là (…) On a lancé un audit externe, organisationnel et financier, qui va nous permettre d’arriver avec certaines propositions. L’objectif, c’est le 31 décembre 2027 pour rétablir les finances communales », précise le maire alors que le Conseil communal delémontain présentera son programme de législature à la fin du mois. /mmi

« L’objectif de législature »

La Matinale remercie tous les maires jurassiens qui se sont déplacés dans le studio de RFJ pour partager leur quotidien et la diversité des communes jurassiennes. Seuls Renaud Baume, maire des Breuleux, Gabriel Bilat, maire des Bois, et Céline Jaussi, maire de Courchapoix, n’ont pas donné suite à l’invitation de La Matinale.


Actualisé le

Actualités suivantes