Si le porc se mange, le cochon se raconte à la St-Martin !

En cette période de St-Martin, le cochon a même une exposition à son effigie au musée Jurassica ...
Si le porc se mange, le cochon se raconte à la St-Martin !

En cette période de St-Martin, le cochon a même une exposition à son effigie au musée Jurassica à Porrentruy. Films d’époque, photographies et recettes de famille sont présentés pour retracer l'histoire de la fête de la cochonaille

La nouvelle exposition de Jurassica s'intéresse au cochon. Dans le Jura, impensable de ne pas parler de St-Martin. La nouvelle exposition de Jurassica s'intéresse au cochon. Dans le Jura, impensable de ne pas parler de St-Martin.

Le cochon est à l’honneur en cette période de St-Martin. Et l’animal a même droit à une exposition au musée Jurassica à Porrentruy. Parmi les différents thèmes développés, un volet concerne la fête de la cochonaille. Car en Ajoie, comme ailleurs dans le Jura, « évoquer le cochon dans la région sans parler de la St-Martin, c’est passé à côté d’un emblème », selon Florent Goetschi, médiateur scientifique à Jurassica. Films d’époque, photographies, recettes de famille, autant de moyen de faire découvrir ou redécouvrir la fête. « Pour les gens qui sont de passage dans la région, ça va les intéresser d’en connaître un petit peu plus sur la tradition, et puis aussi pour les gens d’ici parce que c’est un clin d’œil à notre région », relève le scientifique.

Et alors le saint de St-Martin ?

Même si la fête se nomme Saint-Martin, elle n’a pas de lien avec la religion, selon Florent Goetschi. Saint Martin, évêque de Tours, n’a jamais été représenté avec un cochon, au contraire de Saint Antoine, par exemple. Selon le médiateur scientifique, c’est plutôt la proximité de date entre la fête du Saint Martin, le 11 novembre, et « une fête celte qu’on a voulu christianiser ».

A l’occasion du marché de St-Martin, l’accès au musée sera gratuit. /ncp


Actualisé le

Actualités suivantes