Le Jura publie sa liste d’hôpitaux, ses prestations et ses tarifs

Le Département jurassien de la santé publie mercredi la liste des hôpitaux et le catalogue ...
Le Jura publie sa liste d’hôpitaux, ses prestations et ses tarifs

Le site de Delémont de l'Hôpital du Jura L'Hôpital du Jura (ici le site de Delémont) entrera en concurrence avec ses voisins dès le 1er janvier.

Le Département jurassien de la santé publie mercredi la liste des hôpitaux et le catalogue des prestations disponibles dans le Jura. En raison de la liberté de choix des patients, qui entre en vigueur le 1er janvier, cette liste comporte quelques nouveautés.

Tous les établissements jurassiens recevront un mandat de prestations de la part du canton. Le seul nouveau à faire son entrée dans la liste est la maison de naissance "Les Cigognes", à Vicques. En revanche, des modifications importantes sont à signaler au sujet des hôpitaux hors-canton.

 

Surplus à la charge des patients ou des complémentaires

Des mandats ont été confiés notamment aux hôpitaux universitaires de Lausanne, Genève, Berne et Bâle, mais seulement pour les prestations non disponibles dans le Jura. Si quelqu’un souhaite par exemple se faire soigner à Bâle alors que l’Hôpital du Jura est en mesure de le prendre en charge pour moins cher, alors une participation financière pourra être à la charge du patient ou de son assurance complémentaire.

La convention de libre passage avec l'Hôpital de La Chaux-de-Fonds, pour les patients des Franches-Montagnes, ne sera en outre plus applicable. Là encore, ceux qui préfèreraient se rendre dans la cité horlogère pour une prestation qu’un établissement jurassien facturerait moins cher devront passer à la caisse. Même constat pour le Centre hospitalier de Bienne, suite à la résiliation par le canton de Berne de la convention. Pour 2012, le libre passage est toutefois maintenu avec les sites de St-Imier et de Moutier, mais cet accord pourrait être revu à l’avenir. L'Hôpital cantonal de Laufon est également maintenu sur la liste jurassienne.

 

Tarifs provisoires

La concurrence entre hôpitaux se fera également au niveau des prix des soins. Pour l’instant, ces tarifs sont provisoires. Un système de points, appelés « DRG », a été mis en place. En bref, une opération coûtera tant de points. Le nombre de points, décidés par la Confédération, sera le même pour une opération du même type. Et actuellement, la valeur, donc le prix de ces points, est négocié entre les cantons et les assureurs. Une décision devrait être prise dans les trois prochains mois, selon le ministre jurassien de la Santé, Michel Thentz. L’enjeu, c’est d’être concurrentiel pour l’H-JU.

Selon Michel Thentz, les tarifs qui seront négociés seront très proches des tarifs provisoires actuels. Retrouvez la liste des ces tarifs provisoires ici. /lbe + mko + comm


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus