Moins d’impôts grâce aux éoliennes !

Eoliennes St-Brais

Librevent monte une nouvelle fois au créneau pour pourfendre les éoliennes. L’association qui milite pour la protection du paysage des Franches-Montagnes enjoint les habitants de St-Brais et du Peuchapatte à déprécier la valeur de leur maison sur leur déclaration d’impôt. Elle conseille une dévaluation de 20 à 50%. Selon Librevent, la présence de mâts dans la commune diminue fortement la valeur des propriétés. L’objectif de ce coup d’éclat est d’attirer l’attention du canton et faire valoir les arguments des anti-éoliennes.

Démarche illégale

Du côté des autorités cantonales, on souligne le caractère illégal d’une telle dévaluation. L’acte d’estimation d’une propriété est délivré par le Service de contributions, rappelle le ministre des Finances Charles Juillard. Les nuisances sonores ne constituent d’ailleurs pas un facteur qui permettrait à lui seul de déprécier une maison. Les propriétaires qui voudraient néanmoins suivre Librevent ne s’exposent à aucune sanction. Tout au plus, ils devraient régler des intérêts moratoires s’ils venaient à ne pas payer assez d’impôts sur leur maison. /fra


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus