Quelques secondes qui prennent du temps

Une minute de décalage. C’est peu, mais il faut du temps pour la corriger. L’horloge jurassienne ...
Quelques secondes qui prennent du temps

L'horloge porte-bonheur-e n'est pas à l'heure L'horloge porte-bonheur-e n'est pas à l'heure

Une minute de décalage. C’est peu, mais il faut du temps pour la corriger. L’horloge jurassienne offerte à la ville de Québec n’est pas encore tout à fait au point. Depuis un mois, les deux faces de l’horloge diffèrent l’une de l’autre. Pour régler le problème, Richard Mille, l'entreprise partenaire, doit fabriquer une nouvelle aiguille. D’après la presse locale canadienne de vendredi, cette dernière sera livrée dans quelques mois. Le chef du service de l'information et de la communication du Canton du Jura, Pierre-Alain Berret a déclaré au site d’information québécois « Le Soleil » que « cette solution est la meilleure parmi celles étudiées et va permettre de supprimer définitivement le problème ». L’aiguille des minutes est en fabrication actuellement. Elle devrait être prête en janvier 2015. /lbr


Actualisé le

 

Articles les plus lus