Mairie de Rossemaison : « Notre club est apolitique ! »

Le club de Skater-Hockey du village réagit aux propos jugés « déplacés » tenus à son encontre ...
Mairie de Rossemaison : « Notre club est apolitique ! »

Le club de Skater-Hockey du village réagit aux propos jugés « déplacés » tenus à son encontre par le candidat battu Alain Tissot

Président du SHC Rossemaison, Pascal Turberg n'a pas apprécié les propos tenus par Alain Tissot après sa défaite à l'élection à la mairie de Rossemaison (Photo : archives). Président du SHC Rossemaison, Pascal Turberg n'a pas apprécié les propos tenus par Alain Tissot après sa défaite à l'élection à la mairie de Rossemaison (Photo : archives).

L’élection à la mairie de Rossemaison laisse des traces dans le village. Le candidat défait Alain Tissot s’en est pris dimanche au Skater-Hockey Club après l’annonce des résultats. Il estime ne pas avoir été battu par les citoyens, mais par le SHC Rossemaison, qui se serait mobilisé pour porter le vainqueur Yann Rufer. L’élu PLR – qui est membre du club – a recueilli 70% des voix, contre 30% à Alain Tissot.

Ces propos n’ont pas été du goût du SHCR. Pour son président Pascal Turberg, le club ne fait pas la pluie et le beau temps à Rossemaison :

« Nous avons des adversaires sportifs, pas politiques »

Le candidat battu Alain Tissot dénonce également une dette de deux millions de francs que le club d’inline-hockey a encore envers la commune suite à la construction du Forum Biwi. Pascal Turberg ne voit aucune polémique dans ce dossier :

« Cette salle ne coûte quasiment rien à la commune »

Les propos tenus par Alain Tissot ne sont donc pas du goût du SHC Rossemaison. Le club réfléchit aux suites à donner. Pascal Turberg :

« Nous devrons demander des clarifications à Alain Tissot »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus