« C’est une belle page finalement »

Au moment de quitter le HC Franches-Montagnes, l’entraîneur Fabrice Dessarzin se montre satisfait ...
« C’est une belle page finalement »

Au moment de quitter le HC Franches-Montagnes, l’entraîneur Fabrice Dessarzin se montre satisfait des deux ans passés à la tête de l’équipe de 1re ligue et de la médaille de bronze décrochée samedi

Fabrice Dessarzin a vécu samedi son dernier match à la tête du HC Franches-Montagnes (photo : Jonathan Vallat/archives). Fabrice Dessarzin a vécu samedi son dernier match à la tête du HC Franches-Montagnes (photo : Jonathan Vallat/archives).

Le HC Franches-Montagnes referme un chapitre de son histoire avec une médaille de bronze autour du cou. Il a conquis samedi la 3e place nationale du championnat de 1re ligue de hockey sur glace. Les Taignons sont allés prendre la mesure de Wetzikon 6-3, après avoir été menés 3-0. « J’ai essayé de les réveiller un petit peu à la pause du premier tiers. Je leur ai expliqué le dessin animé de mon enfance avec Calimero », détaille Fabrice Dessarzin. L’entraîneur du HCFM a fait mouche.

Au terme de cette saison, deux sentiments se mêlent dans l’esprit du Chaux-de-Fonnier. « Il y a deux manières de voir les choses. Par rapport aux blessures, on n’avait pas la profondeur en attaque pour aller chercher un titre. L’équipe a bien travaillé et on a fait un bon championnat. Mais je voulais essayer de ramener le titre à la maison pour le 60e anniversaire du club et Röthi (Michaël Röthenmund, le capitaine) voulait partir sur une belle note avec un titre. On n’a pas réussi », lâche Fabrice Dessarzin. Il quitte tout de même le HCFM sur une bonne note après deux hivers aux commandes de la première équipe. « Je pars avec un bon état d’esprit. C’est une page qui se tourne et c’est une belle page finalement ». C’est le moins que l’on puisse dire. En deux saisons, le technicien a mené le HC Franches-Montagnes a deux finales des play-off de 1re ligue et donc à cette médaille de bronze nationale. Il transmet ainsi une équipe performante à son capitaine et futur entraîneur Michaël Röthenmund. /msc

Fabrice Dessarzin : « Je leur ai expliqué le dessin animé de mon enfance avec Calimero »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus