Les Fantômes font trembler le HC Franches-Montagnes

Les Taignons ont pris la mesure du HC Delémont-Vallée 4-2 mercredi soir dans la capitale jurassienne ...
Les Fantômes font trembler le HC Franches-Montagnes

Les Taignons ont pris la mesure du HC Delémont-Vallée 4-2 mercredi soir dans la capitale jurassienne à l’occasion du tout premier derby de l’histoire entre ces deux clubs en 1re ligue de hockey sur glace

La bataille a fait rage mercredi soir à Delémont entre le HC Delémont-Vallée de Tristan Vauclair (17) et Léo Gygax (19) et le HC Franches-Montagnes de Tanguy Maillard (89) et Théo Bertrand (77) devant la cage de Thomas Hentzi (photo : Georges Henz). La bataille a fait rage mercredi soir à Delémont entre le HC Delémont-Vallée de Tristan Vauclair (17) et Léo Gygax (19) et le HC Franches-Montagnes de Tanguy Maillard (89) et Théo Bertrand (77) devant la cage de Thomas Hentzi (photo : Georges Henz).

Le néo-promu tient tête à l’un des favoris du championnat mais finit par s’incliner. Le derby 100% jurassien de 1re ligue de hockey sur glace entre le HC Delémont-Vallée et le HC Franches-Montagnes a tenu en haleine les 525 spectateurs de la patinoire de la capitale jurassienne mercredi soir. Les Taignons l’ont emporté 4-2. Ils en profitent pour consolider leur place de leader, à égalité avec Université Neuchâtel. Les Vadais restent sur le podium, à la 3e place, malgré ce 1er revers de la saison et accusent trois points de retard sur leur adversaire du soir.


Une question de gestion des moments clés

La différence entre les deux équipes s’est essentiellement vue dans la 1re période. C’est là que Franches-Montagnes a patiné plus vite que son adversaire, alors que Delémont-Vallée s’est montré trop timide pour perturber son adversaire. Les visiteurs ont pris logiquement deux longueurs d’avance par Nicolas Boillat (9e) et Lucas Boehlen (14e). Mais ils ont eu le tort de s’endormir au retour des vestiaires et ont subi le réveil delémontain. Le HCDV a, dès lors, cru en ses capacités et a pleinement rivalisé avec la formation taignonne. Une équipe franc-montagnarde qui a pu compter sur sa maîtrise des moments clés. Alors que les locaux étaient proches du 2-1, le HCFM a pris un temps-mort et a planté le 3e dès le retour au jeu grâce à Thimothé Tuffet (29e). Rebelote après le 3-1 vadais de Célien Gygax (34e). Nicolas Boillat a transformé un penalty 42’’ plus tard (35e) pour redonner de l’air à ses couleurs. Et dans le dernier tiers, la pression delémontaine a été vaine. Elle a permis à Célien Gygax de signer un doublé (50e), mais n’a pas suffi pour effacer le passif du début de match.

Célien Gygax, attaquant du HCDV : « On n’a pas été ridicule »

Nicolas Boillat, attaquant du HCFM : « On ne s’est pas promené »

Au final, le HC Delémont-Vallée a prouvé qu’il a bien le niveau de sa nouvelle catégorie de jeu, alors que le HC Franches-Montagnes a démontré que l’expérience est toujours précieuse. /msc

Miguel Orlando maîtrise la percée de Célien Gygax (photo : Georges Henz). Miguel Orlando maîtrise la percée de Célien Gygax (photo : Georges Henz).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus