Un 3e derby en poche pour le HC Franches-Montagnes

Battus par Adelboden mardi, les Taignons ont renversé St-Imier 8-3 samedi à Saignelégier dans ...
Un 3e derby en poche pour le HC Franches-Montagnes

Battus par Adelboden mardi, les Taignons ont renversé St-Imier 8-3 samedi à Saignelégier dans le championnat de 1re ligue

Tanguy Maillard et le HC Franches-Montagnes ont pris le meilleur sur Loïc Pecaut et le HC St-Imier samedi (photo : archives/Jonathan Vallat). Tanguy Maillard et le HC Franches-Montagnes ont pris le meilleur sur Loïc Pecaut et le HC St-Imier samedi (photo : archives/Jonathan Vallat).

Un départ de feu et le HC Franches-Montagnes met trois points de plus au chaud. La troupe de Michaël Röthenmund a disposé de St-Imier 8-3 samedi à Saignelégier. Elle empoche ainsi son 3e derby de la saison et poursuit son sans-faute face à ses adversaires du Jura et du Jura bernois dans le championnat de 1re ligue. De bon augure avant de croiser les cannes avec Delémont-Vallée jeudi soir dans les Franches-Montagnes. Les hockeyeurs taignons en profitent pour conforter leur place de leader avec quatre points d’avance – et un match en plus – sur Université Neuchâtel.


Des pénalités à foison pour un score fleuve

Emmené par la ligne Tuffet-Müller-Grezet (un but chacun), le HCFM a mené ce match à sa guise. Il a rapidement pris deux longueurs d’avance (5e) avant de lever le pied. Son adversaire s’est montré plus entreprenant dans le tiers intermédiaire mais s’est heurté à un Thomas Hentzi inspiré dans la cage jurassienne. Sauvé par son poteau sur un pénalty imérien à la 36e, le portier taignon a vu ses coéquipiers prendre le large dans la foulée (39e 4-1). Une pluie de pénalités s’est abattue sur ce derby dans le dernier tiers (5 x 2’ contre le HCFM, 4 x 2’ + 1 x 5’ + match contre le HCSI) permettant aux locaux de soigner leurs statistiques offensives avec huit buteurs différents. Face à une escouade ne présentant que 16 éléments (14 joueurs et deux gardiens), le HC Franches-Montagnes n’a, au final, pas eu à trop forcer son talent pour l’emporter. /msc

Samuel Grezet, attaquant du HCFM : « Des fois, on joue un peu trop facile »

Yoan Vallat, attaquant du HCSI : « Le résultat est un petit peu sévère »


Actualités suivantes

Articles les plus lus