Le SHC Rossemaison à la reconquête du titre

Sevré de finale l’an dernier, le club jurassien veut renouer avec la couronne nationale de ...
Le SHC Rossemaison à la reconquête du titre

Sevré de finale l’an dernier, le club jurassien veut renouer avec la couronne nationale de Ligue A d’inline hockey. Il retrouve Rothrist sur sa route dès ce samedi après-midi en finale des play-off, comme il y a 2 ans lors de son dernier sacre

Le SHC Rossemaison se lance dans la finale des play-off de Ligue A ce samedi (photo : Georges Henz). Le SHC Rossemaison se lance dans la finale des play-off de Ligue A ce samedi (photo : Georges Henz).

« La saison n’est pas encore une réussite. On a fait le titre européen mais on en veut toujours plus donc le titre de champion de Suisse 2023 ». En écoutant Jérôme Choffat, on comprend rapidement que le SHC Rossemaison aborde la finale des play-off de Ligue A d’inline hockey avec grand appétit. Les Vadais entament une série au meilleur des 5 matches ce samedi face à Rothrist. Les 2 premiers actes de ce duel se joueront dans le Jura (samedi à 17 et dimanche à 16h). Grand dominateur de la saison régulière avec 15 victoires en 18 parties, le SHCR reste sur ses gardes au moment de défier son dauphin. « Rothrist est une équipe qui se bat sur toutes les balles, très agressive, à la limite de la régularité », détaille l’un des piliers du vestiaire jurassien.

Jérôme Choffat : « On devra gérer nos émotions »

Un dernier sacre aux dépens de… Rothrist

Cette affiche rappelle un excellent souvenir à Rossemaison. Les Mustangs ont décroché leur dernier titre national face à Rothrist il y a 2 ans. Mais rien n’avait pas été facile, le SHCR avait été mené 1-0 puis 2-1 avant de triompher au terme du 5e acte. Les Jurassiens s’en souviendront au moment d’aborder ce rendez-vous. Mais ils refusent de se mettre trop de pression. « Ce ne serait pas forcément un échec si le titre n’est pas là, lance Jérôme Choffat. On a bien maîtrisé l’ensemble du championnat mais tout est remis à 0 dès que les play-off commencent. C’est là qu’on doit montrer de quoi on est capable ». Le message est passé. Reste désormais à le transposer sur la piste. /msc


Actualités suivantes