Le VFM échoue aux portes de la finale

Le Volleyball Franches- Montagnes est tombé sur plus fort que lui. Les Jurassiennes ont perdu ...
Le VFM échoue aux portes de la finale

Le Volleyball Franches-Montagnes s’est incliné 3-1 en demi-finale de la Coupe de Suisse face à Aesch-Pfeffingen

 La passeuse Nicole Edelman et le VFM sont tombés sur un os.

Le Volleyball Franches- Montagnes est tombé sur plus fort que lui. Les Jurassiennes ont perdu 3-1 sur le parquet d’Aesch-Pfeffingen dimanche en demi-finale de la Coupe de Suisse. Dans le détail, elles se sont inclinées 25-19 25-17 21-25 et 25-16. Si cette défaite est logique face à une formation qui n’a perdu que deux matches cette saison en Ligue A, et les deux fois face à l’ogre Volero Zurich, elle reste quelque peu frustrante. Dans chaque set perdu, les joueuses de Romeu Filho ont connu un passage à vide les obligeant ensuite à courir après le score. Et dans ces conditions, il était compliqué d’espérer mieux face à un adversaire en pleine confiance.

Les Bâloises se sont, en effet, montrées supérieures tant en attaque qu’en défense. A contrario, on n’a pas retrouvé le même tranchant côté jurassien. Les points ont été plus durs à inscrire face à des adversaires qui couvraient beaucoup de terrain. Il a fallu souvent s’y reprendre à plusieurs fois, au risque de se faire contrer par les joueuses d’Aesch qui ont bien joué le block. Dans la 3e manche, le VFM a par contre semblé mieux lire les trajectoires adverses et les attaquantes ont été mieux servies. Constantes et plus solides, les Jurassiennes sont parvenues à rester au contact, puis à passer l’épaule en toute fin de set. Le match était relancé.

 

Début de 4e set catastrophique

C’est toutefois le scénario à éviter à tout prix qui s’est produit en début de 4e set. Les Taignonnes ont semblé avoir laissé beaucoup d’énergie et d’influx pour réduire la marque et n’ont pas pu contrer la réaction locale. C’est très rapidement qu’Aesch-Pfeffingen s’est détaché au tableau d’affichage (9-3, 14-7, 20-9). Le reste de l’ultime manche n’aura été qu’un long pensum pour le VFM, qui échoue au même stade de la compétition que l’année passée. La finale mettra aux prises Volero Zurich, qui a battu le Neuchâtel Université-Club 3-1, à Aesch-Pfeffingen le samedi 1er avril à Fribourg. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus