Steve Guerdat paré pour briller à Rio

Steve Guerdat aborde en pleine confiance ses quatrièmes Jeux olympiques. L'objectif du champion ...
Steve Guerdat paré pour briller à Rio

Steve Guerdat

Steve Guerdat aborde en pleine confiance ses quatrièmes Jeux olympiques. L'objectif du champion olympique de saut d’obstacles de 2012 à Londres est de décrocher une nouvelle médaille à Rio. « Quand on participe à un grand championnat, c'est toujours avec l'objectif d'y conquérir une médaille », explique le cavalier jurassien de 34 ans. Si son but est de monter sur le podium, a-t-il un rêve ? « Les rêves n'apportent rien en sport. Je ne suis pas un rêveur. Je suis quelqu'un qui se fixe des objectifs et qui se bat jusqu'à la dernière seconde, jusqu'au dernier obstacle pour les atteindre ».

Pas la moindre hésitation

Le cavalier de Bassecourt a ménagé tout au long de la saison Nino des Buissonnets, son hongre selle française « doré » de 2012, ce qui ne l'a pas empêché de remporter pour la deuxième fois la finale de la Coupe du monde sur Corbinian. A-t-il été tenté d'emmener son hongre westphalien à Rio ? « Non. Mon but a toujours été d'amener Nino dans les meilleures conditions, dans la meilleure forme possible pour ces Jeux », répond-il sans la moindre hésitation.

« Tout s'est très bien passé. On a commencé tard, avec de petits concours, mais Nino s'est très vite retrouvé en excellente forme », poursuit Steve Guerdat. « Les deux derniers concours, à Rotterdam et à Knokke n'auraient pas pu mieux se dérouler. Pour moi comme pour notre couple. J'en suis heureux, et je suis confiant pour Rio. C'est avec Nino que je pense avoir le plus de chances de décrocher une médaille », assure-t-il.

« Une magnifique expérience »

Steve Guerdat, qui avait conquis le bronze dans l'épreuve par équipe des JO 2008 à Pékin, retrouve avec un plaisir non dissimulé l'ambiance si particulière des Jeux. « C'est toujours magnifique de retrouver le Village olympique. Ce sont mes quatrièmes Jeux, et c'est toujours un grand bonheur de vivre ces moments », souligne-t-il. «C'est vraiment sympa de voir autre chose. D'habitude, nous sommes entre nous. Les mêmes cavaliers, les mêmes chevaux. Dans des endroits différents, mais avec la même routine », regrette-t-il.

« Ca fait du bien de se changer les idées. Les Jeux, c'est quelque chose de bien plus grand que l'équitation, que son propre sport et que soi-même. C'est magnifique de faire partie de cela et de pouvoir le vivre à fond. Les JO, c'est le rêve de tous les sportifs. Je me réjouis que la compétition commence dimanche, j'attends même cela avec impatience », salive le cavalier jurassien.

« Je préfère aller de l'avant »

Steve Guerdat garde forcément des souvenirs inoubliables des Jeux de Londres. Mais il n'apprécie pas forcément de les évoquer. « Londres, c'est déjà loin. Ce sont mes quatrièmes Jeux, et tous ont été très différents les uns des autres. Je me réjouis tout simplement de concourir ici. Londres, c'est Londres, et nous sommes à Rio. Je préfère aller de l'avant plutôt que de regarder en arrière », conclut-il. /ATS + rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus