Un derby à sens unique

Le HC Franches-Montagnes a dévoré le HC Saint-Imier dans le derby de 1re ligue de hockey sur ...
Un derby à sens unique

 Et de 5 ! Nicolas Rebetez trompe la vigilance de Frédéric Dorthe pour le 5-0.

Le HC Franches-Montagnes a dévoré le HC Saint-Imier dans le derby de 1re ligue de hockey sur glace. Les Taignons ont battu les Imériens 7-2, vendredi soir, au Centre de Loisirs à Saignelégier, devant 436 spectateurs. Les Franc-Montagnards ont bien commencé le match et ont rapidement mené au score face  à des « Bats » qui ont tourné à trois lignes. Au classement, le HCFM est toujours 3e, alors que le HCSI pointe à la 9e place.

Un match plié en dix minutes

Les Taignons ont empoigné le taureau par les cornes. D'emblée, ils ont affiché leur supériorité dans cette partie face à des Imériens amorphes. Après 40 secondes de jeu, Cyril Taillard a inscrit le 1-0, imité à la 9e minute de jeu par Loris Schlüchter, puis à la 11e par Nicolas Boillat. Le monologue taignon allait alors bon train. Le portier de Saint-Imier, Quentin Matthey, a cédé sa place à son remplaçant, Frédéric Dorthe, qui a alors mis son veto pour empêcher le HCFM de prendre le large.

Le tournant qui n'a pas eu lieu

Le match aurait pu être relancé au début du 2e tiers-temps, mais la barre a sauvé les Taignons. Le HCSI s'est ensuite montré maladroit à 5 contre 3. Le HFCM, bien que n'évoluant pas à son meilleur niveau, a enfoncé le clou grâce à Lucas Boehlen et Nicolas Rebetez, coup sur coup à la mi-match. Saint-Imier a réagi grâce à une réussite de Loïc Pecaut, avant que Michaël Rothenmund ne profite des largesses défensives imériennes.

La 3e période n'a été que remplissage

Le HC Franches-Montagnes s’est contenté de gérer son acquis dans le dernier tiers-temps, alors que son adversaire n’a pas baissé les bras, mais n’était pas dans un bon soir. Amaury Simon, pour le HCFM, et Jordan Treuthardt, pour le HCSI et suite à une jolie action collective, ont encore trouvé le chemin des filets pour sceller le score à 7-2.

La victoire des hommes de Martin Bergeron ne souffre aucune discussion. Ils ont été largement supérieurs à leur adversaire du soir dans tous les compartiments du jeu. D’un point de vue technique surtout, la différence entre les deux formations était flagrante. /mle


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus