L'avion reste plus sûr que la voiture

Trois accidents d’avions mortels se sont produits ces dernières semaines en Suisse. Une série ...
L'avion reste plus sûr que la voiture

Trois accidents d’avions mortels se sont produits ces dernières semaines en Suisse. Une série qui ne signifie pas une augmentation des risques dans l’aviation de tourisme selon l’Office fédéral de l’aviation civile

Un avion de tourisme à l'aérodrome de Bressaucourt (JU)

Ils ont beau être plus impressionnants, les accidents d’avion restent moins probables que ceux de voiture. Trois accidents mortels se sont produits ces dernières semaines avec des avions de tourisme aux Grisons, à Colombier dans le canton de Neuchâtel et dimanche au col du Sanetsch en Valais, avec un avion biennois. Des enquêtes sont en cours pour établir les circonstances de ces drames.

Mais selon l’Office fédéral de l’aviation civile, voler n’est pas devenu plus dangereux qu’avant. En 2016, 30 accidents se sont produits sur sol suisse et avec des avions suisses à l’étranger. Leur nombre était de 60 en 2015. Ces chiffres ne permettent pas de titrer des conclusions selon Antonello Lavelia, porte-parole de l’OFAC:  « c’est difficile de généraliser, il y a des circonstances dans lesquelles il est plus difficile de voler, dans les régions de montagne par exemple, mais toutes ces informations sont à disposition des pilotes, qui sont conscients de ces difficultés et se préparent.» Après chaque accident tragique, les résultats des enquêtes sont mis à disposition des pilotes, appelés à se former et à suivre des contrôles de santé régulièrement. /sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus