P.-A. Fueg : « J’étais un maire fort »

Pierre-Arnauld Fueg analyse les raisons de sa défaite, au lendemain de l’élection qui l’aura ...
P.-A. Fueg : « J’étais un maire fort »

Pierre-Arnauld Fueg analyse les raisons de sa défaite, au lendemain de l’élection qui l’a vu perdre son siège de maire de Porrentruy au profit de Gabriel Voirol

Pierre-Arnauld Fueg Pierre-Arnauld Fueg lors du débat public de la campagne électorale.

« J’ai fait ce que je devais pour Porrentruy. Je l’ai fait avec plaisir, pour la population. Je suis assez fier ». Pierre-Arnauld Fueg évoque son bilan et les raisons de son échec, lui qui cédera son fauteuil de maire à Gabriel Voirol au 1er janvier. L’élu PDC s’est exprimé dans La Matinale sur RFJ en ce lundi de Saint-Martin. Il est tout d’abord revenu sur les raisons politiques de son revers, avant d’aborder son bilan. Décrit comme un décideur fonceur, il estime avoir aussi su rassembler. « J’avais un style différent, j’ai été moins rond, mais je ne me suis jamais fait casser, ni au Conseil de ville ni devant le peuple, et pourtant, on a pris beaucoup plus de décisions durant cette législature que les précédentes ».

Pierre-Arnauld Fueg relève aussi qu’il rendra « une mairie dans un cadre plus idéal. Les finances sont saines, ce n’était pas le cas il y a quatre ans », argumente-t-il avant d’assumer le fait d’avoir « géré la mairie comme mes propres affaires ». L’élu s’est aussi exprimé sur l’image qu’il a donnée : « Je ne suis pas venu pour moi, mais pour tirer ma ville en avant ».

Quant à son avenir politique, il refuse de se prononcer pour l’instant. « Je ne suis pas un homme politique. On m’a collé l’étiquette de futur ministre. Je ne vais pas me projeter dans l’avenir. Je vais d’abord soigner ce que j’ai délaissé durant quatre ans ». /clo

Interview complète de Pierre-Arnauld Fueg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus