Les parcs naturels au cœur d’un nouvel itinéraire cyclable

Un nouvel itinéraire pour vélos électriques reliant Schaffhouse à Genève a été inauguré jeudi ...
Les parcs naturels au cœur d’un nouvel itinéraire cyclable

Un nouvel itinéraire pour vélos électriques reliant Schaffhouse à Genève a été inauguré jeudi à la Theurre, le parcours passe notamment par les parcs du Doubs et du Chasseral

Un des panneaux du parcours a été dévoilé jeudi matin à la Theurre. De gauche à droite : Günther Lämmerer (Eurotrek), Jérôme Longaretti (directeur de Jura & Trois-Lacs), Thor Maeder (directeur Parc Chasseral) et Rianne Roshier (responsable du projet).   Un des panneaux du parcours a été dévoilé jeudi matin à la Theurre. De gauche à droite : Günther Lämmerer (Eurotrek), Jérôme Longaretti (directeur de Jura & Trois-Lacs), Thor Maeder (directeur Parc Chasseral) et Rianne Roshier (responsable du projet).

Découvrir les paysages de six parcs naturels tout en faisant du vélo électrique. Un nouvel itinéraire cyclable qui relie Schaffhouse à Genève a été inauguré jeudi à La Theurre, dans les Franches-Montagnes. La « Route Verte » est l’œuvre d’une collaboration entre six parcs régionaux, dont ceux du Chasseral et du Doubs, de neuf cantons et d’une vingtaine d’organisations. Le tracé se décline en sept étapes et chacune d’elles met en avant des personnages typiques du paysage traversé. Le public est, par exemple, invité à rencontrer un éleveur de chevaux franches-montagnes ou faire une dégustation chez un vigneron. L’itinéraire se veut ainsi un pont culturel entre la Suisse alémanique et la Suisse romande.


Pour tous les types de vélos

La « Route Verte » n’est toutefois pas exclusivement réservée aux vélos électriques. Ce moyen de locomotion a été mis en avant car c’est un segment en grande expansion, selon la cheffe du projet au sein du Réseau des parcs suisses. « Cela permet à des gens qui ne sont pas forcément très sportifs de pouvoir aussi profiter de ces magnifiques paysages », indique Rianne Roshier. Le parcours est long de 466 kilomètres. Il se situe d’ailleurs, en majorité, sur des routes déjà existantes de SuisseMobile. 


Un plus pour le tourisme 

Plusieurs organismes touristiques sont associés à la démarche. Le directeur de Jura & Trois-Lacs souligne que ce nouvel itinéraire cyclable s’inscrit dans les stratégies de l’association, à savoir la promotion d’une région verte et nature. « Ce produit encourage les visiteurs à aller au contact de la population locale », explique Jérôme Longaretti. Ce dernier estime que le nouvel itinéraire incite aussi les touristes à rester plusieurs jours dans la région, ce qui permet de développer le tourisme. /alr 



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus