Le Chant du Gros en fauteuil roulant

Chaque année, le Chant du Gros accueille des personnes en situation de handicap. Un défi, pour ...
Le Chant du Gros en fauteuil roulant

Chaque année, le Chant du Gros accueille des personnes en situation de handicap. Un défi, pour leur garantir un accueil des plus agréables .

De nombreuses personnes en situation de handicap viennent célébrer le Chant du Gros. De nombreuses personnes en situation de handicap viennent célébrer le Chant du Gros.

 

Pas facile, de patauger dans la gadoue avec deux jambes valides. C’est encore plus compliqué quand on est en fauteuil roulant. A vrai dire, que le sol soit sec ou détrempé, difficile de se frayer un chemin au milieu de la foule et des cailloux qui jonchent le sol. C’est pourtant le parcours que font des dizaines de personnes pendant le Chant du Gros, pour rejoindre la tribune réservée aux personnes handicapées.

 

Prise en charge par des bénévoles

Jeudi soir au Noirmont, Ginette est venue applaudir I Muvrini avec son mari Daniel, qui est en fauteuil roulant : « C’était un parcours un peu chaotique, j’ai eu du mal à pousser son fauteuil dans ce chemin caillouteux. Mais une fois arrivés à l’emplacement prévu pour les personnes handicapées, tout s’est bien passé. Nous avons été pris en charge par un bénévole. Nous avons pu suivre le concert dans de bonnes conditions. »

 

Pas de place pour tout le monde

La plateforme, située juste derrière la régie son, offre une vue imprenable sur la scène, mais elle ne peut accueillir qu’un nombre restreint de personnes, ce qui contraint parfois de les séparer de leurs accompagnateurs. C’est le cas de Ginette : « Apparemment, il y avait beaucoup de personnes handicapées donc je n’ai pas pu rester dans la tribune avec mon mari. » Cette année en effet, Chantal, qui gère l’accueil des personnes en situation de handicap au Chant du Gros, a reçu beaucoup de demandes : « Ils ont un lien sur le site du festival et m’envoient un mail. Je prends note de leur venue et ensuite, on essaie de gérer leur accueil en fonction de la place. Les personnes en fauteuil roulant peuvent de toute façon accéder à cette plateforme… mais pour les autres handicaps, je suis parfois obligée de dire non, on est complet tous les soirs. »
Pour Chantal, il s’agit de gérer au cas par cas : « Certaines personnes ont des maladies qui les empêchent de rester debout trop longtemps, donc si on a de la place, on les accueille volontiers… mais encore une fois, le manque de place pour les personnes en situation de handicap est notre défi principal. »

 

Une seule plateforme pour tout le festival

Actuellement, seule la Sainte Scène est équipée d’une tribune qui peut accueillir des fauteuils roulants. Pour assister aux autres concerts, il faut se mêler à la foule, dans la fosse, au risque de ne pas pouvoir voir la scène. /cto

 

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus