Cœur de ville remis aux Bruntrutains

Le plan directeur localisé du centre-ville a été présenté mardi soir dans sa version définitive ...
Cœur de ville remis aux Bruntrutains

Le plan directeur localisé du centre-ville a été présenté mardi soir dans sa version définitive aux habitants de Porrentruy

Les panneaux explicatifs du plan directeur localisé Cœur de ville Les panneaux explicatifs du plan directeur localisé Cœur de ville

 

Cœur de ville entre dans la dernière étape. Ce plan directeur localisé du centre ancien de Porrentruy a été présenté mardi soir à la salle de l’Inter avant son approbation définitive. Une petite centaine de personnes ont assisté à la présentation de cette vision d’avenir du centre-ville pour les trente prochaines années. En réflexion depuis 2011, Cœur de ville se base sur des concepts forts. Tout le secteur sera en zone de rencontre, à 20km/h. La majorité des trottoirs seront dès lors supprimés. Environ 20% des places de stationnement seront biffées mais doivent auparavant être créées à proximité immédiate. Des coins de verdure, tout comme des places piétonnes temporaires, devraient faire leur apparition.

 

Les précisions du maire de Porrentruy devant les panneaux explicatifs, Gabriel Voirol

Les partisans et les détracteurs

Une partie de la séance était réservée aux questions du public. Pour certains, il faut maintenir les places de parc pour le commerce local, pour d’autres il faut en supprimer davantage pour plus de convivialité. Dans ses réponses, le maire de Porrentruy a indiqué que chaque place biffée sera remplacée par une nouvelle à proximité du centre ancien. De plus, un nouveau tarif de stationnement va favoriser le tournus des voitures. Cœur de ville prévoit de déplacer des arbres, mais pas d’en planter d’autres, ce qui a chagriné une des personnes présentes qui souhaite plus de verdure pour rafraîchir la ville en été. Gabriel Voirol a relevé qu’historiquement le centre-ville ne comptait pas d'arbre. Il s’agit donc de faire la balance entre le patrimoine et la nature. Une maman s’est aussi inquiétée de la suppression des trottoirs qui garantissent, selon elle, la sécurité des enfants. Dans une zone de rencontre, le piéton est prioritaire. Les automobilistes vont donc changer de comportement. Un test de zone de rencontre devrait débuter sur l’ensemble de la vieille ville l’hiver prochain et sera maintenu pendant une année. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus