Delémont’BD marque le coup pour son premier lustre

Pour fêter sa 5e édition du 14 au 16 juin, le festival delémontain de bandes dessinées annonce ...
Delémont’BD marque le coup pour son premier lustre

Pour fêter sa 5e édition du 14 au 16 juin, le festival delémontain de bandes dessinées annonce 12 expositions et la présence d’une cinquantaine d’auteurs

L'histoire du Jura vue par Pitch Comment sur une frise de 50 mètres, ça promet ! L'histoire du Jura vue par Pitch Comment sur une frise de 50 mètres, ça promet !

Delémont’BD veut marquer le coup pour fêter sa 5e édition du 14 au 16 juin prochain. Le programme des expositions et les noms d’une cinquantaine d’auteurs présents ont été dévoilés ce lundi soir. Pas moins de 12 expositions sont annoncées, un record depuis la création du festival. Il en ressort surtout une place majeure accordée à la création Suisse. Cinq expositions seront consacrées à des auteurs helvètes, dont le régional de l’étape Pitch Comment qui racontera une drôle d’histoire du Jura sur une frise de plus de 50 mètres de long avec son coup de crayon bien à lui et son humour typiquement jurassien.

Retour en enfance garanti avec Mickey et Petzi

À ses côtés, on retrouvera évidemment des œuvres internationales et éclectiques. Retour en enfance garanti avec Petzi - le plus célèbre petit ourson de la BD et ses amis Pingo, Riki et l’Amiral - en passant par un autre mythe, Mickey, qui fêtera ses 90 ans sans avoir pris une ride. On découvrira également des créations destinées à un public plus averti, notamment avec le Sociorama de Lisa Mandel. La bédéiste française, Grande Trissoue 2019, pose un regard acéré sur les ruptures sociales mais dispose aussi d’un registre qui s’adresse aux enfants.

Lancement d'un prix pour le meilleur album suisse de l'année

La grande nouveauté sera le lancement du prix Delémont’BD qui récompensera le meilleur album suisse de l’année. C’était le rêve des organisateurs depuis cinq ans, ce qui peut paraître banal dans un festival de bandes dessinées… mais en fait pas du tout ! C’est en effet le premier prix de ce genre lancé au niveau suisse. Parmi la cinquantaine d’auteurs annoncée, on retiendra notamment le Suisse Christophe Bertschy, le Belge Batem qui a notamment dessiné le Marsupilami ou encore le français Loustal. Le programme complet sera dévoilé le 14 mai. /jpi

L'histoire du Jura que vous ne connaissiez pas... L'histoire du Jura que vous ne connaissiez pas...

... teintée d'un humour très jurassien. ... teintée d'un humour très jurassien.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus