Les habitants de Fontenais mobilisés pour leur poste

Ils étaient environ 150 à manifester pour le maintien de leur bureau de poste à Fontenais ce ...
Les habitants de Fontenais mobilisés pour leur poste

Ils étaient environ 150 à manifester pour le maintien de leur bureau de poste à Fontenais ce lundi, des négociations avaient lieu entre le Conseil communal et des représentants du géant jaune

Les manifestants ont sorti les pancartes et donné de la voix sous les fenêtres de La Poste et du bureau communal. Les manifestants ont sorti les pancartes et donné de la voix sous les fenêtres de La Poste et du bureau communal.

« Non au sabordage, touche pas à ma poste ». Les slogans sur les pancartes brandies par les habitants traduisent leur colère. Ils sont environ 150 à s’être déplacés pour crier leur attachement à ce bureau de proximité, menacé de fermeture. Pendant ce temps, à l’intérieur du bâtiment, membres du Conseil communal et représentants de La Poste sont en discussion.

Au coeur de la mobilisation

« Même les Porrentruy viennent ici, puis ils vont à la boucherie. On supprime La Poste, on enlève des clients aux commerces, et c’est le village qui se meurt », déplore Samuel, un habitant venu manifester. Comme lui, tous craignent notamment une centralisation à Porrentruy. « On nous fait déjà courir ailleurs pour l’hôpital et pour tout, on s’éloigne des besoins des clients », lâche Josette. Aujourd’hui, rien n’est encore acté. Mais voir les élus en négociation avec le géant jaune, c’est déjà mauvais signe pour la députée de Fontenais Katia Lehmann, active au sein du mouvement. « Quand on commence à parler de ça, on sait souvent comment ça se termine. On aimerait bien, ce coup-ci, éviter la fermeture ».


Le géant jaune veut créer une agence postale, les élus s'y opposent

C’est aussi le souhait des membres de Conseil communal. Devant eux, les représentants de la poste ont fait part de leur intention de créer une agence postale. Cela signifie supprimer le bureau de poste actuel et délocaliser les prestations au magasin Mini-Marché situé sur la commune.

« Il ne s’agit pas encore d’une décision actée mais du principal scénario envisagé qui devra de toute façon être avalisé par la direction de La Poste », explique le maire Yves Petignat à l'issue de l'entrevue. Le Conseil communal de Fontenais a déjà fait savoir lors de la réunion qu’il s’opposera à un tel projet. « Nous ferons recours par les voies légales auprès de la commission postale compétente », confirme le maire. Aucune décision définitive ne devrait être prise avant fin 2019 voire même début 2020. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus