Délégué à la jeunesse, un rôle encore trop peu connu

Le Conseil du Jura bernois a présenté mardi le rapport d’activités 2018 du délégué interjurassien ...
Délégué à la jeunesse, un rôle encore trop peu connu

Le Conseil du Jura bernois a présenté mardi le rapport d’activités 2018 du délégué interjurassien à la jeunesse. Un effort doit encore être fait en matière de communication

Les jeunes et les communes sont encore trop peu conscients qu'un délégué à la jeunesse existe. (Image d'illustration) Les jeunes et les communes sont encore trop peu conscients qu'un délégué à la jeunesse existe. (Image d'illustration)

Le délégué interjurassien à la jeunesse manque de visibilité. C’est le constat qui est ressorti mardi lors de la présentation du rapport d’activités de l’an dernier par le Conseil du Jura bernois. Depuis 2013, le poste est occupé par Alain Berberat, qui a annoncé qu’il s’en irait à la fin du mois de juin. Si ses tâches sont pourtant variées, allant de la protection des jeunes à l’aide aux développements de politiques de la jeunesse en passant par l’encouragement des compétences personnelles, il a admis que trop peu viennent spontanément chercher son aide. « Pas tout le monde est au courant qu’il y a un délégué à la jeunesse » explique-t-il. Un effort doit alors être fait pour communiquer davantage, « mais ça prend du temps » reconnaît Alain Berberat.


Tournés vers le digital

Pour ce qui est des activités-mêmes, le cahier des charges du délégué a été partiellement modifié à la suite de la décision du canton de Berne de supprimer la commission de la jeunesse pour des raisons budgétaires. Alain Berberat l’admet alors : cette disparition lui a fait perdre l’opportunité de pouvoir discuter et confronter ses idées avec des personnes chargées des questions de jeunesse. Le Conseil du Jura bernois a toutefois repris certaines activités afin qu’elles ne disparaissent pas.

Cela ne l’a toutefois pas empêché de développer de nouveaux projets l’an dernier, principalement axés sur le digital. Des formations et conférences ont notamment été mises sur pied pour prévenir des risques et saisir les opportunités que représentent les nouveaux moyens de communication. /amo


Alain Berberat est le délégué interjurassien à la jeunesse depuis six ans. Il quittera son poste fin juin. (Photo: archives) Alain Berberat est le délégué interjurassien à la jeunesse depuis six ans. Il quittera son poste fin juin. (Photo: archives)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus