Le PDC Jura va-t-il miser sur la nouvelle génération ?

Les démocrates-chrétiens ouvrent une large consultation pour établir leur stratégie en vue ...
Le PDC Jura va-t-il miser sur la nouvelle génération ?

Les démocrates-chrétiens ouvrent une large consultation pour établir leur stratégie en vue de l’élection partielle au Gouvernement le 9 février 2020. La jeunesse est une option envisagée

Gauthier Corbat est le secrétaire général du PDC Jura. Deviendra-t-il candidat au Gouvernement jurassien? Gauthier Corbat est le secrétaire général du PDC Jura. Deviendra-t-il candidat au Gouvernement jurassien?

Le PDC Jura se met en ordre de bataille en vue de l’élection partielle au Gouvernement jurassien le 9 février prochain. Une large consultation va s’ouvrir avec les sections et les militants pour déterminer la stratégie visant à conserver le siège laissé vacant par le ministre Charles Juillard.

Le comité directeur du PDC Jura planche sur différentes options. Et selon nos informations, la stratégie serait déjà bien avancée, même si rien n’est aujourd’hui gravé dans le marbre. Pour cette élection partielle au Gouvernement, le directoire souhaiterait mettre en avant la nouvelle génération et proposer un candidat jeune. Le nom de Gauthier Corbat sort du chapeau. Âgé de 34 ans, le secrétaire-général du parti, Ajoulot, ne confirme pas, mais n’infirme pas non plus. Cette tendance est donc crédible.

Mais le choix final pourrait être autre après la vaste consultation. Le PDC pourrait décider de privilégier une personnalité bien établie et connue. La carte « femmes » est à prendre en considération, notamment avec les trois Anne : Seydoux-Christe, Froidevaux et Roy. Le parti va-t-il par ailleurs vouloir conserver un ministre ajoulot ou tourner les projecteurs vers la Vallée de Delémont ? Rappelons que les deux élus fédéraux démocrates-chrétiens viennent d’Ajoie. Le PDC devra tenir compte de ce paramètre. Quoiqu’il en soit, on s’agite déjà beaucoup dans les coulisses. Aucun candidat ne semble s’imposer naturellement, même si plusieurs confient être dans les starting-blocks. Selon le président Pascal Eschmann, la stratégie devra être rassembleuse et servir les intérêts du PDC, pas les personnes. /rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus