Haute-Sorne exhorte ses citoyens à produire moins de déchets

Dans une lettre adressée à la population, la commune s’alarme de la forte augmentation du volume ...
Haute-Sorne exhorte ses citoyens à produire moins de déchets

Dans une lettre adressée à la population, la commune s’alarme de la forte augmentation du volume de déchets à traiter et demande de changer les habitudes

Les déchets dans les éco-points augmentent à Haute-Sorne (photo d'illustration). Les déchets dans les éco-points augmentent à Haute-Sorne (photo d'illustration).

Les citoyens de Haute-Sorne ont été rappelés à l'ordre ces jours sur leur gestion des déchets. Ils ont découvert, avec leur facture pour l’élimination des déchets, une lettre de la commune qui tire la sonnette d'alarme sur la forte augmentation du volume de déchets à traiter. « Sept tonnes par jour à Haute-Sorne », alerte la missive, soit près d'un kilo par habitant. On parle là du verre, papier, carton, déchets verts, ferraille et autres encombrants mais pas des sacs-poubelles. « Les comptes des déchets doivent s’autofinancer. Aujourd’hui, la taxe couvre tout juste l’élimination des déchets. Si le coût augmente, les quantités aussi », s’inquiète la conseillère communale en charge de l'environnement, Géraldine Beuchat. Dans son courrier, la commune laisse planer la menace d'une augmentation des taxes si aucun changement n'est observé.

Comment réagissent les habitants de Haute-Sorne ? Reportage

Mais voir plus de déchets dans les éco-points ne signifie-t-il pas que les citoyens trient mieux ? « Ils trient bien, mais d’un autre côté, les déchets couverts par la taxe au sac ne diminuent pas. Tout augmente donc si on en arrive à plus de coût que de produits, oui on va augmenter la taxe. Mais l’idée n’est pas là, c’est de rendre les citoyens attentifs à produire moins de déchets », précise Géraldine Beuchat qui appelle à un changement des habitudes en profondeur. La conseillère communale reconnaît également une responsabilité partagée avec les distributeurs parfois adeptes du « suremballage » de leurs produits. « La commune de Haute-Sorne doit aussi mettre des choses en place, on y réfléchit », ajoute-t-elle. Le projet d’une déchetterie régionale gérée par le SEOD est aussi attendu avec impatience par les autorités pour mieux traiter les déchets encombrants. /jpi

Géraldine Beuchat, conseillère communale en charge de l'environnement


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus