L’école ménagère de Moutier dans des conteneurs ?

Le RPJ a déposé une motion au Conseil de ville pour proposer une solution provisoire, rapide ...
L’école ménagère de Moutier dans des conteneurs ?

Le RPJ a déposé une motion au Conseil de ville lundi soir pour proposer une solution provisoire, rapide, efficace et économique

Les conteneurs, une solution provisoire pour l'école ménagère de Moutier? (archive d'illustration) Les conteneurs, une solution provisoire pour l'école ménagère de Moutier? (archive d'illustration)

Le RPJ souhaite l’aménagement d’une école ménagère provisoire à Moutier dans l’attente de l’aboutissement final du nouveau projet. Le Ralliement des Prévôtois Jurassiens a déposé une motion lundi soir au Conseil de ville. Il demande l’installation de conteneurs équipés (cuisines, classes, bureau et sanitaires) pour dispenser un enseignement correct. Le parti estime que cette solution provisoire est rapide à mettre en place, efficace et financièrement intéressante. Dix conteneurs devraient être posés côte à côte sur une surface de 500m2. Pour rappel, les locaux actuels ont été jugés « à la limite de la salubrité » par la commission de gestion. Le RPJ note qu’il serait ensuite envisageable de revendre les conteneurs après usage ou de les conserver pour d’autres besoins communaux.

Deux autres motions ont également été déposées ce lundi : le PSA demande la création d’une carte interactive sur le site internet de la ville de Moutier. Quant à l’UDC, elle souhaite revenir sur la collecte des ordures ménagères et demande à l’exécutif communal de réétudier l’installation de conteneurs semi-enterrés. Le dossier n’avait pas trouvé de suite lors d’une première approche en 2017.

Enfin, le PSA a déposé une interpellation au sujet de l’entrée de Swiss Medical Network dans le capital-actions de l’Hôpital du Jura bernois. Il s’interroge et s’inquiète de la situation sanitaire et sociale, et craint une volonté de démanteler le service public.


Trois motions traitées

Le Conseil de ville prévôtois s’est par ailleurs prononcé sur trois motions lundi soir. Il a rejeté par 25 voix contre 12 un texte du PLR André Piguet intitulé « Pour que cessent les ingérences du canton du Jura dans les affaires de Moutier ! ». Les élus ont suivi le Conseil municipal, qui a recommandé de favoriser la voie du dialogue, du respect et de la raison. Le législatif a ensuite accepté par 19 voix contre 16 une motion du Rauraque pour l’attribution de macarons pour les automobilistes imbibés en fin de soirée. Les fêtards pourront ainsi laisser leur véhicule sur place durant une durée déterminée sans risquer l’amende. Enfin, le Conseil de ville a accepté à l’unanimité de transformer en postulat une motion du PSA intitulée « Moutier devient une commune amie des enfants ». Le Parti socialiste autonome souhaitait que la ville obtienne le fameux label de l’UNICEF. Les autorités vont en premier lieu s’engager à remplir un questionnaire d’auto-évaluation. /rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus