PDC Jura : « Nous devons faire notre examen de conscience »

Président du parti, Pascal Eschmann était l’invité du journal de 12h15 sur RFJ au lendemain ...
PDC Jura : « Nous devons faire notre examen de conscience »

Président du parti, Pascal Eschmann était l’invité du journal de 12h15 sur RFJ au lendemain de la perte du deuxième siège démocrate-chrétien au Gouvernement jurassien

Pascal Eschmann évoque une présidence élargie à la tête du PDC Jura pour partir à la reconquête. Pascal Eschmann évoque une présidence élargie à la tête du PDC Jura pour partir à la reconquête.

Une nouvelle page de l’histoire politique jurassienne s’est écrite dimanche. Le PDC Jura a perdu son deuxième siège au Gouvernement suite à l’élection de la socialiste Rosalie Beuret Siess. Une première pour les démocrates-chrétiens, qui ont toujours eu deux ou trois fauteuils à l’exécutif depuis l’entrée en souveraineté.


Charles Juillard : « On a tous une part de responsabilité »

Le PDC a pris le risque de ce scénario en acceptant le retrait de Charles Juillard pour lui permettre une élection au Conseil des Etats. Charles Juillard livre justement sa réaction :

Raoul Jaeggi, ex-PDC : « Rendre les indépendants responsables, c’est leur donner beaucoup de pouvoir »

Le PDC Jura a aussi dû faire face à ses dissidents, ces politiciens mécontents qui ont claqué la porte lors des turbulences qui ont secoué le parti. Raoul Jaeggi a fait partie du comité directeur du PDC. Il est aujourd’hui député indépendant et siège au Parlement sous la bannière des Démocrates-chrétiens autonomes :

Pascal Eschmann : « Je reste aux commandes »

Président du PDC Jura, le Prévôtois Pascal Eschmann était l’invité du journal de 12h15 ce lundi. Il a fait le point sur la situation et fait part de sa volonté de voir son parti partir à la reconquête :

Pour Raoul Jaeggi, député Démocrate-chrétien autonome, « le PDC est incapable de se remettre en question et de se recentrer sur les vraies valeurs du parti » (archive). Pour Raoul Jaeggi, député Démocrate-chrétien autonome, « le PDC est incapable de se remettre en question et de se recentrer sur les vraies valeurs du parti » (archive).


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus