PDC Jura : le regard de l’ancien et du jeune

François Lachat, père fondateur du Jura, et François Monin, président des JDC, réagissent au ...
PDC Jura : le regard de l’ancien et du jeune

François Lachat, père fondateur du Jura, et François Monin, président des JDC, réagissent au revers des démocrates-chrétiens dans l’élection partielle au Gouvernement jurassien

François Lachat (à gauche) estime que le PDC doit se rapprocher du peuple. François Monin milite lui pour une modernisation de l'action. François Lachat (à gauche) estime que le PDC doit se rapprocher du peuple. François Monin milite lui pour une modernisation de l'action.

La défaite du PDC Jura ce dimanche lors de l’élection partielle au Gouvernement fait réagir au sein du parti. L’heure est à la remise en question après la perte du deuxième siège démocrate-chrétien, une première dans l’histoire du canton. Nous avons demandé une analyse à un ancien et à un jeune du PDC.

Père fondateur du Jura, François Lachat évoque aujourd’hui une usure du pouvoir. Il estime aussi que la gauche a su s’unir, contrairement au centre et à la droite. L’ancien ministre et conseiller national pense par ailleurs qu’une élection partielle est un champ de mines, délicate et dangereuse à négocier. Pour autant, François Lachat se montre critique à l’égard du PDC :

« Le parti a ramassé un uppercut »

« Repartir de la base avec les jeunes », dit François Lachat. Une jeunesse démocrate-chrétienne qui se dit aujourd’hui prête à prendre davantage de responsabilités pour la reconquête, comme l’affirme le président des JDC François Monin :

«Les JDC sont prêts à aller de l’avant »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus