Énergie : les Verts jurassiens veulent un programme d’impulsion

Le Gouvernement ayant tourné le dos au projet de géothermie profonde, le parti s’interroge ...
Énergie : les Verts jurassiens veulent un programme d’impulsion

Le Gouvernement ayant tourné le dos au projet de géothermie profonde à Haute-Sorne, le parti s’interroge sur l’absence de perspectives en termes de stratégie énergétique dans le Jura

Coprésidente de Verts, Pauline Godat souhaite que le canton du Jura joue un rôle de pionnier pour atteindre la neutralité climatique d'ici 2030 (archive). Coprésidente de Verts, Pauline Godat souhaite que le canton du Jura joue un rôle de pionnier pour atteindre la neutralité climatique d'ici 2030 (archive).

Que faire après la décision du Gouvernement jurassien d’arrêter le projet-pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne ? Les Verts jurassiens s’interrogent et se disent inquiets de l’absence de perspectives en termes de stratégie énergétique. Les écologistes préconisent aujourd’hui la mise en place d’un programme d’impulsion axé sur le tournant énergétique et doté d’un paquet de mesures concrètes pour une protection climatique ambitieuse. Selon les Verts, ce programme – durable – devra contribuer à stabiliser l’économie après la crise du coronavirus. Leur souhait : prioriser les besoins énergétiques essentiels, réduire la quantité d’énergie nécessaire à la satisfaction d’un même besoin, puis privilégier et développer les énergies renouvelables de manière ambitieuse et réaliste, afin de remplacer rapidement les énergies fossile et nucléaire.

Pour les Verts jurassiens, le canton du Jura doit jouer un rôle de pionnier et atteindre la neutralité climatique d’ici 2030. /rch-comm

Explications de la coprésidente des Verts jurassiens Pauline Godat :

Ne pas relâcher les efforts de réflexion

L’après Covid-19


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus