Le Voyeboeuf a rendu les arches

Symboliques de la patinoire de Porrentruy depuis près de 50 ans, elles ont été entièrement ...
Le Voyeboeuf a rendu les arches

Symboliques de la patinoire de Porrentruy depuis près de 50 ans, elles ont été entièrement démontées avant de connaître une seconde vie à la scierie Corbat à Vendlincourt

Orphelin des arches, le chantier a désormais adopté un profil résolument rectangulaire. Orphelin des arches, le chantier a désormais adopté un profil résolument rectangulaire.

Elles étaient profondément ancrées dans l’ADN du Voyeboeuf, mais aussi dans la mémoire collective des supporters du HC Ajoie. Les grandes arches en bois qui soutenaient la patinoire de Porrentruy, lui donnant cet aspect arrondi qui lui a parfois valu le sobriquet de « grange », ont été démontées et sont désormais à terre. Sans elles, le chantier a pris un aspect définitivement « rectangulaire » qui permet aux passants et curieux de discerner assez nettement les contours du la future enceinte. Au milieu, le champ de glace, théâtre de tant d’exploits, apparaît à nu entre les tribunes de béton encore debout.

Le champ de glace (ou de béton) est à ciel ouvert au pied de la tribune encore debout. Le champ de glace (ou de béton) est à ciel ouvert au pied de la tribune encore debout.

Visibles jusqu'à l'automne à la sciere à Vendlincourt

Mais on ne jette pas comme ça un symbole aux oubliettes. Si le Voyeboeuf a rendu les arches, elles ne disparaîtront pas et auront droit à leur seconde vie. Elles seront transportées dès jeudi à la scierie Corbat à Vendlincourt où les nostalgiques auront, jusqu’à l’automne, tout loisir de faire un dernier « selfie » pour l’histoire avec elles. Après ce délai de séchage, elles seront intégrées aux charpentes de nouvelles halles de stockage qui seront construites sur le site de la scierie. En quelque sorte un retour à l’envoyeur puisque c’est dans l’esprit de Charly Corbat, fondateur du HC Ajoie décédé en septembre 2018, qu’était né l’idée de ces arches. /jpi

Le chantier vu depuis la Route de Courgenay, on y distingue les arches posées au pied des grues. Le chantier vu depuis la Route de Courgenay, on y distingue les arches posées au pied des grues.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus