Le PLRJ a reçu la visite d’Ignazio Cassis

Les libéraux-radicaux du Jura ont lancé mercredi soir à Delémont leur campagne en vue des élections ...
Le PLRJ a reçu la visite d’Ignazio Cassis

Les libéraux-radicaux du Jura ont lancé mercredi soir à Delémont leur campagne en vue des élections cantonales, en présence du Conseiller fédéral en charge des Affaires étrangères

Le Conseiller fédéral Ignazio Cassis était à Cinémont mercredi soir, où le PLRJ a tenu son assemblée générale en marge des Cantonales. Le Conseiller fédéral Ignazio Cassis était à Cinémont mercredi soir, où le PLRJ a tenu son assemblée générale en marge des Cantonales.

Le Parti libéral-radical jurassien se lance à son tour dans la campagne des élections cantonales de cet automne. Il a tenu mercredi soir une assemblée générale qui a rassemblé 150 personnes à Delémont, dont le Conseiller fédéral Ignazio Cassis. Le chef du Département des Affaires étrangères s’est notamment exprimé sur l’initiative pour une immigration modérée, dite initiative de limitation. Le Tessinois a appelé au rejet du texte qui sera soumis au peuple suisse le 27 septembre prochain. Entretien :

« L’initiative tue la majorité des places de travail liées à l’économie de l’exportation »

Dans l’entretien accordé à RFJ, Ignazio Cassis a également évoqué ses liens avec le Jura. Le Tessinois nous a confié avoir été sensible dès sa jeunesse à la cause jurassienne :

« On était très admiratif de cet esprit de rébellion, de révolution qu’il y avait dans ce petit canton, là-haut »

Outre la présence du Conseiller fédéral, le PLRJ a donc fait part de ses ambitions pour les élections cantonales à venir. « L’objectif est de maintenir ou de renforcer notre présence au Parlement, puis de conserver notre siège au Gouvernement. Le parti est là et il en veut », a déclaré Irène Donzé, membre du comité directeur. Les libéraux-radicaux mèneront la campagne avec le slogan « Avancer ensemble ». Quant au ministre sortant Jaques Gerber, il a affirmé qu’il n’était pas évident de vouloir rempiler face à l’ampleur de la tâche, mais que la satisfaction et le plaisir d’exercer l’avaient emporté. « La gestion de la crise sanitaire et de la crise économique sera encore le gros défi des prochaines années », a-t-il déclaré. /rch

Le ministre PLR jurassien Jacques Gerber (à gauche) salue le Conseiller fédéral Ignazio Cassis - son collègue de parti - en mode « Covid ». Le ministre PLR jurassien Jacques Gerber (à gauche) salue le Conseiller fédéral Ignazio Cassis - son collègue de parti - en mode « Covid ».


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus