« La p’tite phrase » - La mascarade sportive

Entre quarantaines et reports de matches, le monde du sport vit une période où inégalités et ...
« La p’tite phrase » - La mascarade sportive

Entre quarantaines et reports de matches, le monde du sport vit une période où inégalités et incohérences foisonnent en Suisse et cette cacophonie pose autant de problèmes que de questions selon Cyprien Lovis

En ce début de nouvelle saison, le BC Boncourt a pu disputer un match devant un public clairsemé (ici contre Union Neuchâtel) et un match à huis clos. Une situation qui n’est pas tenable sur le long terme. (Photo archives : Georges Henz) En ce début de nouvelle saison, le BC Boncourt a pu disputer un match devant un public clairsemé (ici contre Union Neuchâtel) et un match à huis clos. Une situation qui n’est pas tenable sur le long terme. (Photo archives : Georges Henz)

« Je ne peux pas comprendre qu’on fasse une différence entre le sport professionnel et le sport amateur. »

Focus sur le sport et le Covid ce mardi, à la veille d’une table ronde nationale dirigée par la conseillère fédérale Viola Amherd. Actuellement, professionnels et amateurs ne sont pas logés à la même enseigne en Suisse, ce qui anime passablement de discussions depuis quelques jours. Certains clubs jouent à huis clos pendant que d’autres accueillent des milliers de spectateurs. Cela pose autant de problèmes que de questions selon Cyprien Lovis.

« Si le monde politique de ce pays estime que l’urgence est sanitaire, alors le sport collectif doit s’arrêter. »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus