Places en zone bleue à Porrentruy

Le stationnement sur les places de parc gratuites de trois rues du centre de la cité bruntrutaine ...
Places en zone bleue à Porrentruy

Le stationnement sur les places de parc gratuites de trois rues du centre de la cité bruntrutaine sera limité dans le temps. L’Esplanade Jean-François Comment deviendra payante. La Municipalité annonce ce mardi des éléments du Plan directeur des déplacements et du stationnement

Les automobilistes devront prochainement déposer leur disque sur le pare-brise dans certaines rues de Porrentruy (photo : archives, illustration). Les automobilistes devront prochainement déposer leur disque sur le pare-brise dans certaines rues de Porrentruy (photo : archives, illustration).

Les habitudes des automobilistes vont changer à Porrentruy. La Municipalité a annoncé mardi la prochaine mise en place de plusieurs éléments du Plan directeur des déplacements et du stationnement. Les places de certaines rues seront transformées en zones bleues d’ici la fin de l’été et d’autres deviendront payantes avant de disparaître.


Zones bleues

Toutes les places de parc gratuites des rues Thurmann, des Tilleuls et Pré-Tavanne seront transformées en zones bleues. Les pendulaires pourront s’y parquer sans limite de temps à condition de s’acquitter d’une autorisation de 60 francs par mois. Pas de changement pour les titulaires du macaron « vieille ville » qui bénéficieront de ces aires sans augmentation de prix. Pour le reste de la population, le parcage sera limité à 1h00-1h30 selon l’heure d’arrivée.

Le stationnement deviendra payant à l’Esplanade Jean-François Comment (ancienne Esplanade des Tilleuls) au tarif de la vieille ville. En 2024, tout parcage y sera banni. « Le but est de passer d'un park à un parc et de rendre cet endroit à la nature », précise Julien Loichat, conseiller municipal à Porrentruy. Ces modifications devraient entrer en vigueur « avant les vacances d’été », selon le commissaire à la police municipale de Porrentruy Dominique Vallat.


D’autres changements à venir

« Le parcage a un coût pour la Municipalité en termes d’infrastructures. Il est compréhensible que les utilisateurs y contribuent », expliquent les autorités bruntrutaines. La gratuité actuelle rend « les transports publics et la mobilité douce moins avantageux », ajoutent-elles. D’autres rues seront encore soumises au régime de la zone bleue dans la cité bruntrutaine prochainement, conformément au Pan directeur des déplacements et du stationnement. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes