Le téléski de Grandval toujours menacé

Le comité de sauvetage prévoyait le développement de nouvelles activités, estivales notamment ...
Le téléski de Grandval toujours menacé

Le comité de sauvetage prévoyait le développement de nouvelles activités, estivales notamment. Suite au refus de la bourgeoisie de Grandval, il faudra trouver une autre solution sous peine de voir le téléski disparaître

Le téléski est en fonction depuis 1967 à Grandval. (Photo : Téléski de Grandval). Le téléski est en fonction depuis 1967 à Grandval. (Photo : Téléski de Grandval).

Les nouvelles ne sont pas rassurantes du côté du téléski de Grandval. Le comité de sauvetage formé début 2020 avait pour ambition de créer une fondation et de trouver d’autres activités, estivales par exemple, dans le but d’apporter de nouvelles sources de financement. Ça ne sera pas possible, selon un communiqué diffusé lundi soir. La bourgeoisie de Grandval s’y oppose : ses pâturages doivent conserver leur vocation agricole selon elle. Le téléski de Grandval est-il condamné pour autant ? Pas forcément selon le vice-président du comité de sauvetage. Yoshi Hrdina garde encore espoir :

Les membres du comité devront définir s'il est réaliste ou non de poursuivre l'exploitation du seul téléski. La bourgeoisie n'a pas fermé la porte, mais il s'agira de trouver d'importantes sources de financement pour couvrir les frais fixes et l'entretien de l'installation. Ce qui est sûr pour l’instant, c’est que l'ambition première qui était de créer une fondation est mise entre parenthèses. « Si aucune solution n’est trouvée, nous devrons nous résigner à faire le deuil de notre téléski », soupire Yoshi Hrdina. Toute personne susceptible d'apporter des idées peut contacter le comité de sauvetage. /oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus