Le futur de l’école ménagère de Moutier se dessine enfin

Le Conseil de ville a suivi l’exécutif lors de sa séance de lundi, et opté pour une location ...
Le futur de l’école ménagère de Moutier se dessine enfin

Le Conseil de ville a suivi l’exécutif lors de sa séance de lundi. Ce vote s’est fait sans les députés anti-séparatistes qui démissionnent en bloc

Une majorité des 28 élus encore présents ont choisi de louer de nouveaux locaux au centre-ville pour y installer l'école ménagère. Une majorité des 28 élus encore présents ont choisi de louer de nouveaux locaux au centre-ville pour y installer l'école ménagère.

Faire des économies, oui mais à quel prix ? Le Conseil de ville de Moutier a tranché entre les différentes variantes qui lui étaient soumises pour assurer l’avenir de l’école ménagère. Il avait sur la table trois options, dont aucune n’était parfaite, de l’aveu du Conseil municipal.

Les débats se sont surtout centrés sur la variante « en dur » et en location prônée par l'exécutif, et son alternative « modulaire »,  moins chère mais qu'il estimait être de moins bonne qualité. La première prévoit un contrat sur 20 ans pour des locaux à la ruelle de l’Ours 8, pour un prix de 85'000 francs par année, charges comprises. La seconde consiste à poser des conteneurs dans les environs de l’école de Chantemerle.

Le Conseil de ville a choisi l’option de la location par 18 voix contre 8 et 2 abstentions. L’élu PCSI Julien Berthold a plaidé, en vain, pour que ce montant soit revu à la baisse dans l’arrêté soumis au vote. Le conseiller municipal Valentin Zuber a maintenu pour sa part que le montant était avantageux pour la commune, et proche de la somme suggérée par une expertise indépendante mandatée par l’exécutif.

S’il est une variante qui semble faire l’unanimité contre elle, c’est celle du rachat du bâtiment actuel. Le Conseil municipal trouve le projet proposé par la propriétaire trop flou.

Un référendum peut encore être déposé dans les 30 jours, sans quoi, les travaux pourront débuter, pour une arrivée des élèves dans les nouveaux locaux de la ruelle de l'Ours l’année prochaine. /vja

Le Conseil de ville de Moutier en bref :

Le législatif a encore :

- Accepté par 27 voix contre 1 une résolution demandant un transfert harmonieux dans le canton du Jura dès le 1er janvier 2024.

- Accepté à l’unanimité le rapport du Conseil municipal relatif à la libération d’un crédit pour le remplacement d’un véhicule et de l’épandeuse de sel routier

- Accepté à l’unanimité le rapport du Conseil municipal relatif au règlement concernant le financement spécial "Préfinancement matériel et équipements" CRISM

- Accepté par 26 voix pour et 2 abstentions le rapport du Conseil municipal relatif aux comptes communaux 2020. /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus